Proposition de loi Sécurité Globale : exigeons le retrait !

Proposition de loi Sécurité Globale : exigeons le retrait !

Pour ne pas « casser la République »,
RETRAIT DE LA LOI SECURITE GLOBALE !

Même si les médias locaux, qui avaient pourtant eu l’information, n’en ont pas fait écho, entre 150 et 200 manifestants se sont à nouveau mobilisés, samedi 5 décembre, à Laon, à l’appel des unions et sections départementales CGT, FO, FSU, Solidaires 02, avec la LP et la LDH 02.

Le cortège s’est formé à partir de 10h00 devant la cité administrative, puis s’est rendu à la Préfecture en passant par la place du Général Leclerc, où il a marqué une pause sur les marches de l’Hôtel de ville.

Tout au long du parcours, les manifestants ont repris des mots d’ordre tels que
« NON, NON, NON, à l’Etat policier ! Défendons toutes nos libertés ! »,
« Sécurité Globale, NON, NON, NON ! Liberté Totale, OUI, OUI, OUI ! »,
ou encore « Sécurité Globale, NON, NON, NON ! Sécurité Sociale, OUI, OUI, OUI ! »…

Plusieurs prises de paroles des organisations signataires de l’appel au rassemblement, dont celle de l’UD-FO 02, ont rythmé la manifestation.


Déclaration commune Préfet 5 décembre 2020

Déclaration commune à télécharger :

5 décembre : on ne lâche rien !

5 décembre : on ne lâche rien !

Le 28 novembre, dans les manifestations contre la loi de sécurité globale qui ont réuni plus de 500 000 personnes en France, à l’appel d’organisations dont FO, de nombreux personnels de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, et de nombreux lycéens et étudiants étaient présents, pour défendre leurs droits fondamentaux

La FNEC FP-FO  invite les personnels à exprimer toutes ses revendications une nouvelle fois dans la rue ce samedi 5 décembre, à les conjuguer avec la détermination à obtenir le retrait de la Loi Sécurité globale, pour en finir avec les mesures de régression sociale du gouvernement.

 


Communiqué à télécharger :

Loi “sécurité globale” : le retrait s’impose !

Loi “sécurité globale” : le retrait s’impose !

Ce samedi 28 novembre, nous avons manifesté en masse, pour les libertés démocratiques, pour nos droits fondamentaux, pour le retrait de la loi « sécurité globale »

Malgré le confinement et les mesures coercitives, malgré les discours qui présentent la perte de droits comme une fatalité, des centaines de milliers de manifestants ont exprimé leur refus de cet état d’exception permanent, qui limite drastiquement les libertés et garanties des citoyens, des salariés et de la jeunesse.

La FNEC FP-FO appelle à poursuivre le combat.


20 11 28 Communiqué FNEC FP-FO - Retrait total de la loi de Sécurité globale


Communiqué à télécharger :

5 décembre : on ne lâche rien !

un NON adressé à Blanquer !

Le mardi 10 novembre, des milliers de personnels ont fait grève et participé aux rassemblements dans toute la France, et ce malgré l’état d’urgence liberticide, le plan Vigipirate renforcé, et les attestations demandées

Ce mouvement de grève est l’expression du ras-le-bol des personnels face à des conditions de travail disloquées et face au refus du gouvernement de protéger personnels et élèves.

La FNEC FP-FO refuse catégoriquement d’accepter que l’Ecole soit réduite à peau de chagrin.
La FNEC FP-FO refuse d’accepter qu’on puisse faire pression sur les personnels pour mettre en place le télé- enseignement et le travail jour et nuit.
La FNEC FP-FO martèle sans relâche que l’Education doit rester nationale, que le Baccalauréat doit rester national et que les statuts doivent être respectés.


20 11 10 - Communiqué FNEC FP-FO grève du 10 novembre

Communiqué à télécharger :

Proposition de loi Sécurité Globale : exigeons le retrait !

NON à Blanquer !

L’urgence de créations massives de postes dans les écoles, collèges et lycées était au centre des revendications de ce mardi 10 novembre 2020 !

Ces revendications expriment à mots ouverts le ras-le-bol des personnels sous pression, abandonnés et méprisés par un gouvernement qui refuse de les protéger.

La FNECFP-FO exige le recrutement de tous les candidats sur liste complémentaire, des mesures de protection réelles, et l’abandon de toutes les réformes contre nos statuts.


20 11 10 - Communiqué FNEC FP-FO grève du 10 novembre

Communiqué à télécharger :