CTMEN du 13 octobre : compte-rendu

CTMEN du 13 octobre : compte-rendu

Quoiqu’en dise le ministère, les personnels de l’Éducation nationale ont répondu aux appels à la grève le 23 septembre et au plan interprofessionnel le 5 octobre.

Le gouvernement ne peut ignorer la colère et la détermination des salariés de l’Éducation nationale, de la Fonction publique et du privé. Partout dans les manifestations à l’appel de FO, CGT, FSU, Solidaires et des organisations de la jeunesse, tous étaient unis pour revendiquer l’abrogation de la réforme de l’assurance chômage, l’abandon du projet de réforme des retraites, l’augmentation des salaires, l’arrêt des suppressions de postes et le retrait des contre-réformes destructrices.

C’est dans ce contexte qu’a eu lieu le 13 octobre un Comité Technique Ministériel de l’Éducation Nationale.


21 10 20 - CR du CTMEN du 13 octobre 2021

Compte-rendu à télécharger :

AESH :  GRÈVE => mardi 19 octobre.

AESH : GRÈVE => mardi 19 octobre.

AESH : toutes les raisons de poursuivre et amplifier la mobilisation

 

Les organisations FSU, FNEC-FP-FO, CGT Éduc’action, SNALC, SUD éducation, SNCL-FAEN jugent nécessaire de poursuivre et d’amplifier la mobilisation.

Elle doit se poursuivre avec tous les personnels dans les académies et les départements pour obtenir la satisfaction des revendications. 

MARDI 19 OCTOBRE
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
9H30
MAISON DES SYNDICATS DE LAON

Une demande d’audience intersyndicale a été adressée à l’Inspecteur d’Académie. Suivant les forces en présence, une « montée » à la DSDEN est envisagée.


AESH_Aisne_191021

Communiqué à télécharger :

Expérimentation Macron : non merci !

Expérimentation Macron : non merci !

Début septembre, le président Macron a annoncé une expérimentation à Marseille. Dans 50 écoles de la ville, dès la rentrée 2022, les directeurs d’écoles devraient recruter les autres enseignants de l’école et mettre en place des fonctionnements et des rythmes scolaires locaux en lien avec les acteurs extrascolaires. Ce dispositif serait amené à être généralisé.

La FNEC FP-FO soutient sans réserves les 40 premières écoles de Marseille qui sont entrées en résistance en refusant cette expérimentation :  » Nous refusons d’entrer dans l’expérimentation proposée par Emmanuel Macron (…) Et nous appelons l’ensemble des écoles à boycotter massivement cette proposition. (…) « .

 

Le Président Macron prévoit de revenir à Marseille en octobre pour contrôler l’avancement de son projet. La FNEC FP-FO sera aux côtés de ses syndicats et des personnels mobilisés pour le retrait.


21 10 06 - Communiqué FNEC FP-FO - retrait expérimentation Macron-Blanquer

Communiqué à télécharger :

Un an après… personne n’a oublié !

Un an après… personne n’a oublié !

Une note aux recteurs d’académie a été adressée par le Ministre afin d’organiser un « moment de recueillement » et un « temps d’échange »  le vendredi 15 octobre 2021 : un an après, personne n’a oublié l’assassinat de notre collègue Samuel Paty.

Après des interventions multiples de la FNEC FP-FO au plan départemental, académique, et aussi en direction de l’inspection du travail avec l’Union départementale FO des Yvelines, et directement auprès du ministre (courriers, interventions au Comité technique et au CHSCT ministériels), l’aval du ministre a été donné à la Rectrice de l’académie de Versailles pour ouvrir l’enquête… huit mois après l’assassinat de notre collègue ! 

De plus en plus fragilisés par les conditions de travail imposées, les personnels veulent être entendus, protégés. Ce n’est pas en imposant des contre-réformes rejetées, et en remettant en cause la laïcité de l’Ecole comme continue de le faire le ministre que la colère des personnels s’apaisera !

C’est pourquoi, avec tous les personnels dans les écoles, les établissements scolaires et les services, la FNEC FP-FO continuera d’agir sur le terrain qui est le sien – celui de l’indépendance syndicale vis-à-vis de tout gouvernement, du patronat, des Eglises – pour la satisfaction de toutes les revendications.


21 10 09 - Communiqué FNEC FP-FO Assassinat de Samuel Paty un an après

Communiqué à télécharger :