Allocution du Président : rapport de force annoncé !

Allocution du Président : rapport de force annoncé !

Lors de son allocution du lundi 12 juillet, au nom de la pandémie, le président Macron a de nouveau choisi la voie de la remise en cause des droits collectifs et des libertés : remise en cause des Statuts, maintien de la réforme des retraites… (Communiqué de Presse de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière à lire ICI)

Pire, de très nombreuses questions restent sans réponses !  (à retrouver dans le communiqué ICI)

La FNEC FP-FO refusera toutes menaces de sanction à l’encontre des personnels et toute remise en cause statutaire.

Ce qui est sûr, c’est que dès la rentrée, les problèmes de classes surchargées, de non-remplacement vont resurgir. Pire, le ministre Blanquer entend s’attaquer au statut notamment à travers le « Grenelle », avec la mise en place d’un statut de directeur, l’accélération de la territorialisation de l’école, l’individualisation des droits et des carrières…

La FNEC FP-FO sera aux côtés des personnels pour organiser les mobilisations pour les revendications.


21 07 14 - Communiqué FNEC FP-FO - allocution de Macron du 12 juillet


Communiqués FNEC FP-FO et de la Confédération Générale du Travail Force Ouvrière à télécharger :

Point sanitaire avec le Ministère

Point sanitaire avec le Ministère

Les organisations syndicales étaient reçues jeudi 8 juillet au ministère pour un « point sanitaire ». Thierry Ledroit, chef de cabinet du ministre, a exposé les mesures envisagées pour la rentrée :

– Un nouveau protocole sanitaire sera élaboré ; il prendra en compte différents scenarios ; ce document devrait être finalisé en juillet ;
Dans le premier degré, l’accent sera mis sur les tests salivaires, car les élèves ne seront pas vaccinés ;
– Dans le second degré, priorité sera donnée à la vaccination des élèves, en particulier au lycée Une discussion se mène avec les élus locaux sur les aspects logistiques (locaux, aération…) ; Concernant le fonctionnement pédagogique, un plan de continuité sera anticipé ;
– Des moyens supplémentaires seront alloués : 1500 équivalents temps pleins d’heures supplémentaires seront budgétés, avec priorité au lycée, puisqu’au collège la priorité est mise sur le dispositif « devoirs faits ».

La FNEC FP-FO dénonce l’instrumentalisation de la situation pour dérouler de nouvelles contre-réformes. Au lieu de recruter les enseignants remplaçants nécessaires pour remplacer les enseignants absents, le ministre prépare le e-learning.

Avec CGT, SUD, SNALC et la FCPE, la FNEC FP-FO réaffirme : « Les élèves ont besoin de personnels qualifiés, pas de cours en ligne ! »


FNEC_CR_PointSanitaire_090721

Point sanitaire à télécharger :

 

Mouvement national : à la tête du client !

Mouvement national : à la tête du client !

S’appuyant sur les LDG mobilités de novembre 2020, le ministère annonce, dans le cadre du groupe de travail personnalisation de carrière, son intention de créer un mouvement national sur des postes spécifiques dans le 1er degré et dans le 2nd degré.

Cette volonté de remettre en cause les mutations découle de la loi de Transformation de la Fonction Publique, prolongement de PPCR, qui vise l’individualisation des carrières et déclinée dans le cadre du Grenelle.

Le ministre franchit de nouveau un cran dans ses attaques contre nos statuts.

Pour la FNEC FP-FO, la seule solution pour répondre aux demandes de mutations, c’est la création immédiate de postes !

 


Communiqué GT MEN

Communiqué à télécharger :

AESH : poursuivre le rapport de force engagé !

AESH : poursuivre le rapport de force engagé !

Le ministère a décidé de créer une grille indiciaire d’avancement automatique, déconnecté de l’entretien professionnel. C’est à mettre en relation avec les manifestations et grèves du 26 janvier, du 8 avril et du 3 juin. C’est aussi à relier à l’intervention des militants FO qui frappent à la porte des DSDEN pour exiger l’augmentation des salaires et la reconnaissance salariale de leur ancienneté.

Qu’apporte cette nouvelle grille indiciaire ? voir le détail ICI

La FNEC FP-FO soutient l’initiative de la convention nationale d’organiser une montée nationale à Paris.


Communiqué FNEC FP-FO AESH 8 juillet 2021

Communiqué à télécharger :

Direction d’école : la ligne rouge est franchie !

Direction d’école : la ligne rouge est franchie !

Vendredi 2 juillet, le Ministère a annoncé à la sauvette sa ferme intention de mettre en œuvre un projet de « statut d’emploi fonctionnel » pour les directrices et directeurs totalement déchargé(e)s de classe prenant la forme, à l’horizon 2022, d’un détachement et d’une grille salariale spécifique.

Conférer un « statut d’emploi fonctionnel» aux 2 900 directrices et directeurs d’école totalement déchargé(e)s de classe, assorti d’une lettre de mission de l’IA-DASEN, c’est créer une profonde césure au sein de l’École de la République.

Les organisations SNUipp-FSU, SNUDI-FO, CGT Educ’Action et Sud Education jugent inacceptable ce qui mettrait à mal la place centrale du conseil des maîtresses et maîtres animés par les directrices et directeurs, lieu de débats et de démocratie au sein des écoles. Elles engageront à la rentrée une mobilisation avec les personnels pour faire échec à ce projet et faire valoir les réelles revendications des personnels.


communiqué de presse intersyndical Direction d'école le ministère franchit la ligne rouge-1

Communiqué de presse à télécharger :

108 h annualisées : quoi de neuf ? (Compte-Rendu du GT du 2 juillet)

108 h annualisées : quoi de neuf ? (Compte-Rendu du GT du 2 juillet)

C’est vers 22h30 le 1er juillet, la veille d’un Groupe de Travail prévu le 2 juillet sur la Direction d’école, que des documents relatifs à l’organisation des 108 h annualisées sont arrivés, précisant ainsi l’ordre de jour ! Les documents ministériels présentent « le découpage « forfaitaire » des 108h, alors même qu’il existe une demande forte d’adaptation à la diversité locale et aux besoins des équipes pédagogiques des écoles. »

Dans sa volonté de favoriser une plus grande autonomie d’organisation par les directrices et les directeurs d’école, le ministre propose que les 108 heures soient modulées selon les diversités locales et selon les besoins des équipes pédagogiques des écoles, notamment à partir des heures d’APC et de travail en équipe.

Le SNUDI-FO a indiqué qu’il n’était pas demandeur d’une adaptation locale de nos ORS qui soumettraient les personnels à toutes les pressions,  a revendiqué que dans le cadre des 18h chaque collègue puisse choisir ses animations pédagogiques dans le cadre de la liberté pédagogique.

Le SNUDI-FO a exigé la suppression de l’APC pour tous et a rappelé qu’à l’origine, la mise en place de l’aide personnalisée a permis au gouvernement de supprimer de nombreux postes RASED.


210705 Compte-rendu GT direction 2 juillet

Compte-rendu du GT du 2 juillet à télécharger :