Journée internationale des Travailleurs

Journée internationale des Travailleurs

Le 1er mai, ce n’est pas la fête du travail ou du muguet mais la journée internationale des Travailleurs, décidée en 1889 suite à la répression violente des ouvriers américains de Chicago en lutte pour la journée de travail de 8h. En France, c’est aussi l’hommage aux 147 Communards fusillés sous les balles des Versaillais.

C’est bien dans la continuité de la résolution « Résister, revendiquer, reconquérir », que la FNEC FP-FO s’engage contre les coupes budgétaires aboutissant au délabrement des services publics, en particulier de l’éducation.

La FNEC FP-FO est partie prenante de toutes les mobilisations organisées pour le retrait des textes gouvernementaux qui portent atteinte à nos libertés fondamentales, et en particulier les libertés syndicales.


Edito 1er mai 2021

Éditorial du 1er mai à télécharger :

1er mai : les rassemblements dans l’Aisne

1er mai : les rassemblements dans l’Aisne

Les mobilisations du 1er mai auront lieu dans une situation marquée par l’accumulation de crises (sanitaire, économique, sociale), que ne cessent d’approfondir les mesures du gouvernement poursuivant ses attaques contre les droits, les garanties collectives des salariés, des jeunes et des retraités (avec notamment la destruction méthodique des services publiques, la réforme de l’assurance chômage etc.), et remettant gravement en cause les libertés individuelles et collectives.

Comme vous pourrez le lire ci-dessous, le communiqué intersyndical annonce plusieurs rassemblements unitaires dans notre département :

  • -à LAON : 10h00 devant l’Hôpital ;
  • -à SAINT QUENTIN : 11h30 place de l’Hôtel de Ville (devant le Théâtre Jean Vilar) ;
  • -à SOISSONS : 10h30 devant l’Hôpital.

 

Ces rassemblements seront l’occasion pour les salariés, les jeunes, les retraités, de se mobiliser pour :

  • -L’ARRÊT des suppressions de lits, de postes, de services dans les hôpitaux ; LA CRÉATION urgente des lits, postes et services nécessaires ;
    -L’ARRÊT des licenciements dans le privé et des suppressions de postes dans la Fonction et les services publics ; LA CRÉATION des emplois et le recrutement urgent des personnels nécessaires ;
    -L’ABANDON de la réforme de l’assurance chômage ;
    -L’AUGMENTATION générale des salaires, des retraites, des pensions et des minima sociaux ;
    -Dire STOP à la précarité de la jeunesse et exiger d’urgence un plan de soutien ;
    -La RÉ-OUVERTURE des lieux de culture avec les droits sociaux ;
    -L’ABANDON définitif du projet de régime universel de retraite par points ;
    -La LEVÉE DE L’ÉTAT D’URGENCE et des restrictions des libertés publiques ; L’ABROGATION des décrets sur le fichage, de la loi “sécurité globale”, et L’ABANDON du projet de loi confortant les principes de la République ; le RÉTABLISSEMENT PLEIN ET ENTIER des libertés de se réunir, de se rassembler et de manifester !

Appel commun 1er mai 2021
JEUDI 8 AVRIL : APPEL à la GRÈVE (AESH et enseignants)- Rassemblements à Laon (10h00) et St-Quentin (17h00)

JEUDI 8 AVRIL : APPEL à la GRÈVE (AESH et enseignants)- Rassemblements à Laon (10h00) et St-Quentin (17h00)



 

En réponse à l’obstination du ministre qui refuse de s’engager vers une amélioration des conditions d’emploi des AESH et en réponse à la dégradation de leur mission depuis la création des PIAL, les organisations CGT éduc’action, FNEC-FP-FO, FSU, SNALC, SUD éducation, avec le soutien de la FCPE appellent les personnels à la grève le 8 avril.

Un système perdant pour tous : AESH, élèves, enseignant-e-s et la réussite du service public d’éducation !

Les syndicats CGT éduc’action, FNEC-FP-FO, FSU, SNALC, SUD éducation, avec le soutien de la FCPE :

– appellent tous les personnels AESH à faire entendre leurs revendications à l’occasion d’une journée de grève nationale le jeudi 8 avril ;

– appellent tous les personnels de l’Éducation nationale et tous les parents d’élèves à se joindre à cette mobilisation, à participer à cette grève au côté des AESH pour faire valoir l’ensemble des revendications en défense des postes, des statuts, des salaires en direction des IA-DASEN, des rectorats et du ministère.


Appel départemental à la grève à télécharger :

Appel unitaire à un rassemblement le 31 mars 2021 à Laon et à une journée de grève le jeudi 1er avril 2021

Appel unitaire à un rassemblement le 31 mars 2021 à Laon et à une journée de grève le jeudi 1er avril 2021

Lundi 22 mars 2021, à l’école maternelle Hélène Boucher de Laon, un enseignant s’est fait rouer de coups par plusieurs personnes qui venaient rechercher un enfant pendant le temps scolaire.

Quelques jours plus tôt, le 18 mars 2021, une directrice et à l’Atsem de l’école Carnot de Nogent-sur-Oise ont également été agressées.

Au-delà de ces actes intolérables sur nos collègues, c’est l’école de la République, ses valeurs et ses missions, qui sont attaquées.

Dans ce contexte, afin d’apporter son soutien à notre collègue de Laon, de faire part de leur tristesse et pour dénoncer la dégradation des conditions d’exercice du métier marquée par l’augmentation accrue des violences des parents envers les enseignants (et donc une montée de l’insécurité)  une large intersyndicale a décidé d’organiser : 

– Un RASSEMBLEMENT :

Mercredi 31 mars 2021
à 15H00 place du 8 mai 1945 à Laon

– Et une JOURNEE de GREVE :  suite au refus de l’administration de banaliser une journée afin que les personnels puissent montrer leur soutien (et suite à la demande de nombreux collègues)

Jeudi 1er avril 2021
(sans manifestation)

Concernant cette grève, vous avez jusqu’à lundi soir minuit pour envoyer votre déclaration d’intention de faire grève à votre IEN (Formulaire en bas de l’article). 

Pour les AESH, il n’y a pas de déclaration d’intention à remplir. Se déclarer gréviste le jour même est possible (prévenir la directrice et les enseignants concernés peut être envisageable).

Un préavis de grève a également été déposé pour couvrir les agents territoriaux qui voudraient participer (ATSEM, Périscolaire…)



Déclaration d’intention de faire grève et Appel unitaire à télécharger :

 

 

1er mai : les rassemblements dans l’Aisne

MARDI 23 MARS, TOUS EN GRÈVE POUR NOS REVENDICATIONS !


LES SUPPRESSIONS DE POSTES, DE CLASSES,

LA CASSE DE L’ECOLE PUBLIQUE, ÇA SUFFIT !


Depuis un an, tout montre que, du point de vue pédagogique comme sanitaire, il y a urgence à recruter des personnels à tous les niveaux, afin notamment de réduire les effectifs par classes, le ministre de l’Education nationale a décidé, pour la rentrée 2021, de supprimer 1 800 emplois au plan national, pour 43 500 élèves supplémentaires dans le second degré.

C’est pourquoi les organisations CGT Educ’action, FNEC FP-FO, SUD Education 02 appellent l’ensemble des personnels des écoles, collèges et lycées de l’Aisne à se réunir, à établir leurs besoins, et à se mettre en grève, MARDI 23 MARS pour porter les revendications.
La FCPE 02 se joint à ce mouvement pour défendre l’école.

 

.APPEL À LA GRÈVE

 mardi 23 mars

 

La déclaration d’intention de faire grève (à retrouver ci-dessous ou ICI)
est à envoyer samedi minuit dernier délai (par courriel via votre boite professionnelle à votre Ien)

Rappel : l’intention de faire grève n’impose pas de faire grève, elle annonce aux services concernés votre intention le jour où vous l’envoyez.


Appel commun 02 23 mars 21-V3


Communiqué à télécharger :

Déclaration d’intention de faire grève à télécharger :

26 janvier : Grève significative !

26 janvier : Grève significative !

Ce mardi 26 janvier, une immense colère s’est exprimée dans le cadre de l’appel à la grève appelée par les syndicats de l’Education nationale. Ce mouvement de grève s’est montré significatif dans le 1er degré avec des centaines d’écoles fermées. 

Les enseignants, AESH, AED, infirmières et administratifs de l’Education nationale, toutes les catégories de personnels de l’Education Nationale se sont  massivement mobilisés. (article FO ICI)

Une délégation intersyndicale a été reçue au ministère à l’issue de la manifestation. MAIS en clair, le Ministère se moque du monde et annonce de manière à peine voilée qu’il compte poursuivre ses contre-réformes.

Après le succès de cette journée de grève et de manifestations, la FNEC FP-FO appelle les personnels à multiplier les réunions syndicales et toutes les initiatives pour faire valoir leurs revendications.


CP FNEC FP-FO - grève et manifestations du 26 janvier

Communiqué à télécharger :