Évaluation d’école : le SNUDI-F0 02 s’adresse au DASEN

Évaluation d’école : le SNUDI-F0 02 s’adresse au DASEN

Le Ministre compte mettre en place ces évaluations dans 20 % des écoles dès la rentrée, il se retrouve face à la résistance des collègues, avec le soutien du SNUDI-FO.

La mobilisation engagée par le SNUDI-FO dans les départements montre que le rejet des évaluations d’école est unanime : la colère gronde !

La mobilisation s’amplifie et l’administration vacille, voire recule dans plusieurs départements : dans le Puy-de-Dôme, dans les Yvelines, en Indre-et-Loire, dans le Tarn, dans le Val-de-Marne, dans l’Ain, dans l’Eure…

Alerté par les collègues qui reçoivent en ce moment le calendrier de ces évaluations d’école,
Alerté par des collègues qui rejettent ces évaluations d’école,
Le SNUDI-FO de l’Aisne adresse ce vendredi 1er juillet un courrier au DASEN lui demandant de renoncer à la mise en place de ces évaluations d’école.

Refus d’évaluation d’école => contactez le SNUDI-FO 02 pour vous aider.


Courrier du SNUDI-FO 02 concernant les évaluations d'école


Courrier à télécharger :

Évaluations d’école : la résistance gagne du terrain !

Évaluations d’école : la résistance gagne du terrain !

La mobilisation engagée par le SNUDI-FO dans les départements, parfois en intersyndicale, montre que le rejet des évaluations d’école est unanime : la colère gronde !

Si le ministre compte mettre en place ces évaluations dans 20 % des écoles dès la rentrée, il se retrouve face à la résistance des collègues, avec le soutien du SNUDI-FO.

La mobilisation s’amplifie et l’administration vacille, voire recule dans plusieurs départements : dans le Puy-de-Dôme, dans les Yvelines, en Indre-et-Loire, dans le Tarn, dans le Val-de-Marne, dans l’Ain, dans l’Eure…

Partout, la détermination des collègues va permettre de bloquer ces évaluations.

Le SNUDI-FO se félicite de l’exigence claire d’arrêt immédiat et définitif des évaluations d’école affirmée dans un communiqué intersyndical national SNUDI-FO, SNUipp- FSU, CGT Educ’action, SUD Educaction et SNALC. Dans un courrier commun ces mêmes organisations préviennent le Ministre Ndiaye : « Nos organisations syndicales vous demandent d’abandonner ces évaluations d’école, qui ne correspondent ni aux attentes des personnels, des familles ou des partenaires, ni aux besoins pour améliorer la réussite des élèves. »

Non à la mascarade de ces auto-évaluations, défense de la liberté pédagogique !  Plus que jamais, il nous faut enfoncer le clou !

Le SNUDI-FO invite les personnels à accentuer la mobilisation maintenant et dès la rentrée, en prenant position pour obtenir définitivement l’abandon des évaluations d’école !


220629 Communiqué SNUDI-FO Evaluations d'école

Communiqués et courrier à télécharger :

Admission au CRPE : gestion calamiteuse !

Admission au CRPE : gestion calamiteuse !

Les résultats du concours CRPE (Concours de Recrutement des Professeurs des Écoles) sont tombés ! La catastrophe annoncée depuis des mois est maintenant visible : 249 admis au concours externe pour 256 postes !! et aucune liste complémentaire…
La FNEC FP-FO de l’Académie d’Amiens a écrit au Recteur pour demander la création d’une liste complémentaire pour le concours externe.

Le gouvernement profite de ce taux si bas d’admissions pour multiplier le recours aux enseignants contractuels, précaires et sous-payés en ayant recours au Job Dating !

Pour le SNUDI-FO, il n’y a aucune fatalité à cet effondrement d’admis aux concours. Ce sont les conséquences directes du blocage des salaires et des contre-réformes successives.

La FNEC FP-FO est aux côtés de l’ensemble des agents publics qui réclament des revalorisations salariales à la hauteur des pertes subies depuis 20 ans et exige l’ouverture immédiate de négociations salariales pour la revalorisation de la valeur du point d’indice.


Recteur

Courrier à télécharger :

Evaluations d’école : refus et abandon pur et simple !

Evaluations d’école : refus et abandon pur et simple !

Les écoles sont actuellement désignées volontaires par les IA-DASEN pour subir une évaluation d’école en 2022-2023.

Le SNUDI-FO rappelle que ce dispositif, véritable outil de privatisation et de mise en concurrence des écoles, s’attaque frontalement au statut des personnels.

Les collègues n’acceptent pas et s’organisent avec le SNUDI-FO, souvent de manière intersyndicale, pour refuser l’instauration des évaluations d’école.

Le SNUDI-FO se félicite que la résistance s’organise face aux évaluations d’école que le ministre tente d’imposer alors que rien ni dans nos obligations de service ni dans notre statut ne peut nous contraindre à les mettre en place.

Le SNUDI-FO appelle les personnels et les autres organisations syndicales partout en France à exiger l’abandon des évaluations d’école, et à prendre contact avec les syndicats départementaux du SNUDI-FO pour organiser la résistance.


220623 Communiqué SNUDI-FO Evaluations d'école


Communiqué à télécharger :

Monsieur le Ministre veut refonder…

Monsieur le Ministre veut refonder…

Le « Conseil National de la Refondation » est annoncé :  une grande concertation, dès la rentrée prochaine, pour « sortir le système éducatif de la morosité ! » annonce le nouveau Ministre Ndiaye. Il souhaite convoquer les personnels, mais aussi les parents, les élus et les associations, pour « nouer des liens entre le scolaire et le périscolaire. »

FO n’est pas dupe : c’est une nouvelle tentative d’imposer la destruction du cadre national et laïc de l’École publique !

La FNEC FP-FO n’accepte pas cette nouvelle « refondation » à la Macron-Ndiaye: l’éducation doit rester nationale, laïque et républicaine.

La FNEC FP-FO fait le choix des revendications et de la résistance.


22 06 16 - Refondation Ndiaye - en débattre ou la combattre


Communiqué à télécharger :

Évaluations d’école : la résistance gagne du terrain !

École de la Macronie : no futur !

En visite à Marseille le 2 juin, le président Macron, flanqué du nouveau ministre l’Education Ndiaye, a confirmé sa volonté de « généraliser l’expérimentation » de son « école du futur » lancée dans 59 écoles de Marseille.

L’expérimentation Macron-Ndiaye, c’est la territorialisation, la privatisation des écoles et leur mise en concurrence. C’est une attaque d’une ampleur inédite conte le statut et l’égalité de traitement des personnels et le droit à la même instruction pour les élèves dans tout le pays.

C’est le contraire de l’Ecole publique, laïque et républicaine.

Le SNUDI-FO se félicite que, malgré l’interdiction du rassemblement prononcée honteusement par la préfecture des Bouches-du-Rhône, Macron et Ndiaye aient été accueillis à Marseille le 2 juin par des manifestants rassemblés à l’appel de plusieurs organisations syndicales, dont la FNEC FP-FO 13, pour exiger le retrait de cette expérimentation.

Le SNUDI-FO fait sienne la résolution adoptée par les 3000 délégués présents au Congrès confédéral de la CGT-FO à Rouen : « le Congrès revendique l’abandon de l’expérimentation Macron, à Marseille comme ailleurs ! »

Les personnels pourront compter sur le SNUDI-FO pour aider à la mobilisation, oeuvrant sans relâche à l’unité syndicale, afin de mettre en échec ces projets néfastes et ce basculement vers la privatisation de l’Ecole !


Marseille

Communiqué à télécharger :