Territorialisation de l’Ecole et Contrats d’objectif : Ndiaye aux manettes !

Territorialisation de l’Ecole et Contrats d’objectif : Ndiaye aux manettes !

Le président Macron a mis en place son Conseil National de la Refondation, mascarade à laquelle la confédération FO a refusé de participer. Il a une totale continuité entre la politique de territorialisation du Ministre Peillon et les concertations et « projets innovants » du Ministre Ndiaye. Le « guide de dépôt des projets » indique en effet que le projet doit associer « les personnels, les élèves, leurs parents, les collectivités territoriales, les services déconcentrés et l’ensemble des partenaires qui le souhaitent » que les personnels doivent « traduire leurs projets en objectifs pédagogiques… »

Ne nous trompons pas :  c’est bien la mise en place d’un contrat d’objectif fixé avec les élus territoriaux, les représentants de parents, les associations… !

Le dispositif des évaluations d’écoles et d’établissements, qui prévoient les mêmes modalités et les mêmes « partenaires » (élus, parents, associations…), est l’outil idéal pour évaluer les projets. Avec cette ingérence des « partenaires » dans le fonctionnement de l’Ecole, c’est tout le cadre national de l’École avec le Statut de ses personnels et leur liberté pédagogique garantie dans le cadre de programmes nationaux qui est attaqué !

La FNEC FP-FO refuse ce piège !

La FNEC FP-FO refuse le budget 2023 Ndiaye, adopté à grand coup de 49-3, avec ses 2000 suppressions de postes d’enseignants, sa rémunération suivant l’engagement dans les « projets innovants » et les tâches supplémentaires, ses fonds pédagogiques pour pouvoir fonctionner…

La FNEC FP-FO invite les personnels à refuser les concertations Ndiaye qui, rappelons-le, restent facultatives, et les évaluations d’écoles et d’établissements qui ne reposent sur aucune base réglementaire

La FNEC FP-FO invite les personnels à se saisir des élections professionnelles pour défendre le cadre national de l’Ecole en votant et faisant voter du 1er au 8 décembre 2022 pour la FNEC FP-FO et ses syndicats !

Audience de la FNEC FP-FO au ministère

Audience de la FNEC FP-FO au ministère

Une délégation de la FNEC FP-FO a donc été reçue en audience par M. Le Goff, directeur adjoint du cabinet du ministre et M. Crusson, conseiller social.

Plusieurs points ont été abordés, ce 15 novembre 2022 :
– réforme de la voie professionnelle,
– évaluations d’écoles,
– concertations CNR,
– demandes d’affectation,
– listes complémentaires,
– concours exceptionnels,
– recrutement à BAC+3,
– laïcité.

 


22 11 17 CR audience MEN du 15 nov 22

Compte-rendu à télécharger :

L’École, (dé)faisons-la ensemble !

L’École, (dé)faisons-la ensemble !

QUID des concertations « L’Ecole, faisons-la ensemble ». L’objectif de la démarche, pour le Ministère, serait de « Faire émerger dans le cadre de concertations locales des initiatives nouvelles de nature à améliorer la réussite, le bien-être des élèves et à réduire les inégalités ».

Ce que le Président Macron a annoncé dans son discours et ce que le Ministre Ndiaye essaie de mettre en place, ce n’est ni plus ni moins que la généralisation de l’expérimentation marseillaise contre laquelle le SNUDI-FO a organisé la mobilisation.

Le SNUDI-FO attire l’attention sur le piège tendu via ces concertations « Notre Ecole faisons-la ensemble » :
– menace sur le statut des enseignants des écoles avec un risque de profilage des postes et de recrutement…
– offensive contre l’Ecole de la République…

Le SNUDI-FO refuse cette logique des concertations territoriales qui entrainera de nouvelles expérimentations et dérèglementations et réaffirme son exigence d’abandon de l’expérimentation marseillaise. A l’Ecole territorialisée que veut achever le Président Macron, le SNUDI-FO opposera toujours ses revendications de défense de l’Ecole de la République.

Le SNUDI-FO 02 invite les personnels à se saisir du vote FO aux élections professionnelles pour adresser un message clair au gouvernement de rejet de ses contre-réformes et de défense de l’Ecole publique.


221114 Communiqué SNUDI-FO Notre ecole

Communiqué à télécharger :

Cherche (désespérément) candidats aux concours !!

Cherche (désespérément) candidats aux concours !!

Le gouvernement vient d’annoncer la prolongation jusqu’au 2 décembre du délai d’inscription aux concours de personnels de l’Education nationale :   nombre insuffisant d’inscrits !!!

Le nombre de candidats aux concours s’effondre.

Des mesures d’urgence doivent être prises !

La FNEC FP-FO sera reçue au ministère de l’Education nationale mardi 15 novembre et rendra compte des réponses du ministre P. Ndiaye et de ses représentants.

La FNEC FP-FO appelle les personnels de l’Education nationale à voter massivement pour les listes qu’elle présente lors des élections professionnelles du 1er eu 8 décembre 2022.


22 11 13 - communiqué sur la baisse du nombre de candidats aux concours


Communiqué à télécharger :

Audience de la FNEC FP-FO au ministère

Demande d’audience ministérielle

Clément Poullet, Secrétaire général de la FNEC FP-FO demande dans une lettre adressée au Ministre le 19 octobre de bien vouloir recevoir une délégation de la FNEC FP-FO en audience afin d’aborder les points suivants :

– Abandon du projet de réforme de la voie professionnelle et refus de la double tutelle,
– Demande d’abandon des évaluations d’écoles et d’établissements,
– Demande d’éclaircissements sur les « Concertations »,
– Demandes d’affectation dans leur académie d’origine des personnels mutés en métropole (stagiaires, titulaires),
– Paramètres des Concours exceptionnels,
– Laïcité (courrier du 12 septembre).


Audience

Courriers à télécharger :

Concours exceptionnels : la douche froide !

Concours exceptionnels : la douche froide !

Concours exceptionnel : c’est la douche froide !

 

Le Ministre annonce le jeudi 13 octobre que ce concours ne concernerait que 3 académies : Créteil, Versailles et la Guyane !

Pour les autres académies ? Rien !
Pour le 2nd degré ? Rien !

Ce projet ministériel ne s’arrête pas là et annonce déjà un faible nombre de places, avec d’autres critères restrictifs !

Face à cet enfumage, la FNEC FP-FO a demandé audience au Ministre pour porter les revendications suivantes : titularisation immédiate de tous les contractuels, recrutement sous statut des candidats aux concours, concours ouvert partout dans tous les corps, augmentation des places aux concours.


22 10 17 - communiqué FNEC FP-FO - concours exceptionnels


Communiqué à télécharger :