CEE : Conseil de l’Évaluation de l’École

CEE : Conseil de l’Évaluation de l’École

Une réunion bilatérale entre la FNEC FP-FO et le Conseil d’Évaluation de l’École (CEE) a eu lieu le 8 mars 2021.
La présidente du CEE a introduit les débats en indiquant que la démarche d’évaluation des établissements dans le second degré est bien engagée.

Elle notifie que les évaluations des écoles démarreraient dès la rentrée 2021, avec des modalités analogues à celles du second degré. Il y aura aussi une autoévaluation et une évaluation externe.
Les écoles seraient  évaluées tous les 5 ans.

 


21 03 11 CR réunion FNEC et CES du 8 mars 21

Compte-rendu à télécharger :

PPCR : période de recours (saisine CAPD)

PPCR : période de recours (saisine CAPD)

Les collègues ayant « bénéficié » d’un rendez-vous de carrière durant l’année scolaire 2019/2020 (voire jusqu’octobre) ont reçu leur appréciation finale au plus tard le 15 janvier 2021 (normalement le 7 janvier dans l’Aisne).

Les collègues avaient alors 30 jours (7 février) suite à la réception de cette appréciation pour déposer un recours gracieux auprès de l’IA DASEN pour révision de celle-ci.
L’IA DASEN a alors à son tour 30 jours pour répondre.

L’absence de réponse à l’issue des 30 jours équivaut à un refus.

Dans certains départements, ces délais sont écoulés ou sur le point de l’être.

Nous attirons votre attention sur le fait que nous allons entrer ou sommes déjà entrés (selon les départements) dans la période de saisine de la CAPD pour révision de l’appréciation en cas de rejet du recours gracieux (réponse négative ou absence de réponse).

Les collègues disposent donc de nouveau de 30 jours suite au rejet du recours pour saisir la CAPD.

Le SNUDI-FO 02 peut répondre à vos questions à ce sujet.


PPCR Recours

Courrier Recours à télécharger :

 

OUI aux créations de postes et de titulaires…  NON aux fermetures de classes !

OUI aux créations de postes et de titulaires… NON aux fermetures de classes !

La situation de crise sanitaire aggrave le manque récurrent d’enseignants titulaires remplaçants et force est de constater que tous les records sont actuellement battus !

Les conditions de travail sont totalement dégradées pour les personnels et les conditions d’apprentissages sont indignes pour les élèves.

Et que dire des affirmations de la Secrétaire d’État devant les Sénateurs  ” aucune fermeture de classe sans l’accord du Maire” reléguées depuis à un quiproquo ministériel !

 

Le SNUDI-FO invite donc à amplifier les mobilisations  pour exiger :

– Le recrutement immédiat de personnels statutaires à hauteur des besoins (liste complémentaire, maintien sur poste des contractuels « Covid », stagiairisation des contractuels qui le souhaitent…) !

– L’ouverture des postes nécessaires !

– L’annulation des fermetures, dans le rural comme ailleurs !


210211 Communiqué SNUDI-FO postes

Communiqué à télécharger :

Fermetures de classes dans les communes de moins de 5000 habitants

Fermetures de classes dans les communes de moins de 5000 habitants

Les recteurs, les IA-DASEN expliquent, à l’heure actuelle, que le dispositif mis en place en 2020 « pas de fermetures de classes dans les communes de moins de 5000 habitants sans accord du maire » ne serait pas reconduit. Mais, face à l’amplification des mobilisations locales, le gouvernement et le ministère se retrouvent sous pression

Ainsi, la secrétaire d’Etat à l’Education prioritaire Nathalie Elimas, s’exprimant au nom du ministre Blanquer, répond à un Sénateur mercredi 3 février lors des questions au Sénat : « Depuis la rentrée 2020, aucune fermeture de classes ne s’est faite dans les communes de moins de 5 000 habitants sans l’accord du maire. Il n’y a pas de raison que cela change. Le travail fin est en cours avec tous les élus en ce sens. »

Force est de constater que, dans les Comités Techniques qui se sont tenus dans les départements en cette fin de la semaine, les IA-DASEN ne semblaient pas être au courant de cette information.

Pour la FNEC FP-FO, il serait incompréhensible que l’engagement pris par la secrétaire d’Etat ne soit pas respecté : aucune classe dans les communes de moins de 5000 habitants ne doit être fermée !

La FNEC FP-FO a adressé un courrier au Ministre en ce sens (en téléchargement ci-dessous).


La FNEC FP-FO revendique l’annulation de toutes les suppressions de postes et fermetures de classes !


 

210205 - communiqué FNEC FP-FO - annulation de toutes les fermetures classes et de postes

Communiqué et courrier au Ministre à télécharger :

Fermeture de classe en milieu rural… qui croire ?

Fermeture de classe en milieu rural… qui croire ?

Les mobilisations se poursuivent et s’amplifient contre les fermetures de classe, notamment en milieu rural mettant ainsi le ministère et le gouvernement sous pression.

Ainsi, la secrétaire d’Etat à l’Education prioritaire Nathalie Elimas, s’exprimant au nom du ministre Blanquer, répond à un Sénateur mercredi 3 février lors des questions au Sénat : ” Depuis la rentrée 2020, aucune fermeture de classes ne s’est faite dans les communes de moins de 5 000 habitants sans l’accord du maire. Il n’y a pas de raison que cela change.Le travail fin est en cours avec tous les élus en ce sens.

Interrogée par un journaliste après la séance, elle confirme : “Nous ne fermons ni école ni classe dans les petites villes de moins de 5000 habitants sans accord du maire.

Le SNUDI-FO 02 ne manquera pas de demander un éclaircissement à l’ IA-DASEN sur cette question.


VIDEO ci-dessous

Formation initiale : déboulonnage de Statut !

Formation initiale : déboulonnage de Statut !

La FNEC FP-FO, loin de s’en réjouir, dévoile à travers un “questions – réponses”  la réalité de la réforme des masters MEEF.

La “professionnalisation” de la formation vantée par le ministère n’est qu’un moyen pour détruire la formation professionnelle initiale des enseignants, pour mettre en place une filière de contractuels Smicards, pour attaquer directement  les concours et au final le statut.

 

La FNEC FP-FO soutient la motion des coordonnateurs des parcours second degré de l’INSPE de Paris du 11 décembre 2020, qui refusent la réforme, dans ses objectifs, sa méthode, son contenu.

Elle les appelle à rejoindre la grève du 26 janvier à l’appel de la FNEC FP-FO, de la FSU, de la CGT Educ’action, de Sud-Éducation et du SNCL-FAEN, pour y porter l’ensemble de leurs revendications.


21 01 05 Questions-réponses - Réforme master MEEF

Questions- réponses à télécharger :