2ème Journée de pré-rentrée : hein ? quoi ?

2ème Journée de pré-rentrée : hein ? quoi ?

Comme chaque année, les congés d’été ne sont pas encore commencés que des pressions pour imposer “une deuxième journée de pré-rentrée” se font déjà sentir !

Qu’en est-il exactement ? Toutes les infos sont à retrouver dans le document ci-joint ou à télécharger.

Le SNUDI-FO 02 répond présent pour vous aider : le travail gratuit, ça suffit !


210701 Communiqué SNUDI-FO Prérentrée

Communiqué à télécharger :

Semaine de 4 jours 1/2… encore d’actualité !?!

Semaine de 4 jours 1/2… encore d’actualité !?!

Le 11 mai, le SNUDI-FO a adressé un courrier au Ministre sur la question des rythmes scolaires.

Certaines  communes maintiennent la semaine de 4,5 jours, sans prendre en compte les points de vue des personnels et des parents d’élèves.
Les pétitions, les rassemblements, les boycotts de classe, les demandes d’audience sont pléthore dans de nombreux départements, l’Aisne y compris…

La CNAF annonce que seulement 15% des élèves ont classe sur 4,5 jours : il serait bon de ne pas ajouter à la situation sanitaire complexe des conflits inutiles avec la désorganisation des écoles liées aux Activités péri-éducatives, le brassage entre élèves…

Dans cette situation, le SNUDI-FO revendique l’abrogation des décrets du 24 janvier 2013, du 7 mai 2014 et du 27 juin 2017 dès la rentrée scolaire 2021 : mesure de bon sens qui ne ferait qu’officialiser le fonctionnement rétabli par la grande majorité des écoles !

 


210511 Courrier du SNUDI-FO rythmes scolaires

Courrier à télécharger : 

La FAQ qui annule la FAQ qui remplace la FAQ qui … !!!!!

La FAQ qui annule la FAQ qui remplace la FAQ qui … !!!!!

Alors que les établissements scolaires ont été fermés le 6 avril dernier, conséquence directe du chaos généralisé dans les écoles ayant pour cause le refus gouvernemental d’engager les moyens nécessaires à la protection des personnels et des élèves, une nouvelle FAQ ministérielle a été publiée le 23 avril dernier.
Pour le SNUDI-FO, non seulement ce « nouveau » protocole ne répond pas aux revendications des personnels, mais il ne règle pas non plus les problèmes auxquels sont confrontées les équipes enseignantes depuis le début de la crise sanitaire.
Pire ! Cette FAQ est source d’une déréglementation croissante qui va amplifier la situation catastrophique dans laquelle se sont trouvées les écoles du département avant leur fermeture.

Cette énième FAQ ne peut qu’engendrer une nouvelle fois la désorganisation dans les écoles et des tensions entre enseignants et parents d’élèves. Elle ne peut que placer les directeurs, qui rappelons-le ne bénéficient d’aucune aide administrative statutaire, face à des difficultés insolubles.

Pour le SNUDI-FO, les personnels n’ont ni à enseigner dans des classes surchargées au mépris de leurs conditions de travail et de leur santé, ni à chasser des élèves de l’Ecole Publique, ni à organiser la garderie au sein de l’école.

Le SNUDI-FO s’adresse au Ministre Blanquer pour obtenir le recrutement massif et immédiat d’enseignants fonctionnaires d’État !

210426 Courrier SNUDI-FO FAQ

Courrier à télécharger :

Le Ministre persiste et signe !

Le Ministre persiste et signe !

A la veille de la rentrée du 26 avril dans les écoles, aucun problème n’est réglé. Le ministre persiste en effet dans son refus de répondre à la moindre des revendications des personnels.

 

Le SNUDI-FO rappelle que le ministre Blanquer a rendu des centaines de millions d’€ de son budget 2020, que le président Macron vient d’annoncer le recrutement de 10.000 policiers… Les moyens sont donc là !

 

Le SNUDI-FO invite les collègues à se réunir dès lundi dans les écoles afin de lister les problèmes et de faire valoir leurs légitimes revendications.

 


210423 Communiqué SNUDI-FO rentrée 26 avril

Communiqué à télécharger :

Reprise du 26 avril

Reprise du 26 avril

Alors que FAQ Coronavirus vient d’être mise à jour, décrétant des mesures « sanitaires », comme l’extension des demi-jauges au collège, la fermeture d’une classe dès le premier cas de Covid, la généralisation de l’enseignement à distance, les auto-tests, les capteurs de CO2… la question légitime qui se pose est :

Cela répond-il à la situation de chaos que connaissent les personnels depuis des mois ?

La pagaille dans les écoles, la dégradation des conditions de travail des personnels et des conditions d’apprentissage des élèves vont immanquablement se poursuivre !, avec, par exemple, cette nouvelle mesure de non-brassage impératif dans le 1er degré : si un enseignant est absent et non remplacé, les élèves ne doivent pas être répartis dans les autres classes…

Pour la FNEC FP-FO, la seule issue pour sortir de l’impasse dans laquelle le ministre veut enfermer les personnels, c’est la satisfaction de leurs revendications, à commencer par le recrutement de personnels sous statut et l’arrêt des suppressions de postes.


21 04 23 - Communiqué FNEC FP-FO reprise du 26 avril


FAQ et Communiqué à télécharger :

Fermetures de classes dans les communes de moins de 5000 habitants

Fermetures de classes dans les communes de moins de 5000 habitants

Les recteurs, les IA-DASEN expliquent, à l’heure actuelle, que le dispositif mis en place en 2020 « pas de fermetures de classes dans les communes de moins de 5000 habitants sans accord du maire » ne serait pas reconduit. Mais, face à l’amplification des mobilisations locales, le gouvernement et le ministère se retrouvent sous pression

Ainsi, la secrétaire d’Etat à l’Education prioritaire Nathalie Elimas, s’exprimant au nom du ministre Blanquer, répond à un Sénateur mercredi 3 février lors des questions au Sénat : « Depuis la rentrée 2020, aucune fermeture de classes ne s’est faite dans les communes de moins de 5 000 habitants sans l’accord du maire. Il n’y a pas de raison que cela change. Le travail fin est en cours avec tous les élus en ce sens. »

Force est de constater que, dans les Comités Techniques qui se sont tenus dans les départements en cette fin de la semaine, les IA-DASEN ne semblaient pas être au courant de cette information.

Pour la FNEC FP-FO, il serait incompréhensible que l’engagement pris par la secrétaire d’Etat ne soit pas respecté : aucune classe dans les communes de moins de 5000 habitants ne doit être fermée !

La FNEC FP-FO a adressé un courrier au Ministre en ce sens (en téléchargement ci-dessous).


La FNEC FP-FO revendique l’annulation de toutes les suppressions de postes et fermetures de classes !


 

210205 - communiqué FNEC FP-FO - annulation de toutes les fermetures classes et de postes

Communiqué et courrier au Ministre à télécharger :