AESH :  GRÈVE => mardi 19 octobre.

AESH : GRÈVE => mardi 19 octobre.

AESH : toutes les raisons de poursuivre et amplifier la mobilisation

 

Les organisations FSU, FNEC-FP-FO, CGT Éduc’action, SNALC, SUD éducation, SNCL-FAEN jugent nécessaire de poursuivre et d’amplifier la mobilisation.

Elle doit se poursuivre avec tous les personnels dans les académies et les départements pour obtenir la satisfaction des revendications. 

MARDI 19 OCTOBRE
ASSEMBLÉE GÉNÉRALE
9H30
MAISON DES SYNDICATS DE LAON

Une demande d’audience intersyndicale a été adressée à l’Inspecteur d’Académie. Suivant les forces en présence, une « montée » à la DSDEN est envisagée.


AESH_Aisne_191021

Communiqué à télécharger :

AESH :  GRÈVE => mardi 19 octobre.

Appel de la seconde convention nationale des AESH

La convention nationale AESH s’est réunie le 15 septembre en présence de 33 départements, 22 comités départementaux constitués, souvent accompagnés des organisations syndicales FO, FSU, CGT ou/et SUD. La FNEC FP-FO était représentée lors de cette conférence, ainsi que la FCPE et des associations de parents d’élèves.
 
La FNEC FP-FO soutient totalement l’appel adopté que vous trouverez ci-dessous ou en téléchargement.


Appel de la seconde convention nationale des AESH finalisé(1)


Appel à télécharger :

AESH :  GRÈVE => mardi 19 octobre.

Convention nationale des AESH : 15 septembre

En cette rentrée scolaire, les AESH prennent connaissance de la nouvelle grille de salaire instaurée cet été par le ministre Banquer. Ils constatent que cette pseudo-revalorisation les maintient toujours sous le seuil de pauvreté et ne correspond ni de près ni de loin à leur exigence d’un véritable salaire et d’un véritable statut de la fonction publique.

Avec la généralisation des PIAL, ils sont plus que jamais confrontés à des affectations en dernière minute sur plusieurs écoles ou plusieurs établissements, ce qui rend leur quotidien insupportable. Dans certains départements, comme dans le Val de Marne le 30 août, les AESH se sont rassemblés, avec le SNUDI-FO, pour exiger notamment d’avoir connaissance de leurs affectations.

Les AESH, tout comme les enseignants et les parents d’élèves, acceptent moins que jamais la diminution organisée de l’accompagnement des élèves en situation de handicap : depuis la rentrée, ce sont des milliers d’élèves qui voient leur nombre d’heures d’accompagnement diminuer drastiquement, quand il n’est pas tout simplement réduit à zéro faute d’AESH en nombre suffisant. Voilà la conséquence de la généralisation des PIAL ! Inadmissible !

Dans cette situation, et après les nombreuses grèves et mobilisations de l’année dernière, les AESH avec les enseignants et les parents qui les soutiennent, ne sont-ils pas fondés à monter chez le ministre Blanquer pour gagner sur toutes leurs revendications, à commencer par l’abandon des PIAL, un vrai statut et un vrai salaire ? L’appel à la grève du 19 octobre lancé par les fédérations FNEC FP-FO, FSU, CGT Educ’action, SUD Education et SNCL-FAEN n’est-il pas l’occasion d’organiser la montée des AESH au ministère ?

La convention nationale AESH, qui s’est constituée le 30 juin, discutera de ces questions le 15 septembre. Elle se prépare d’ailleurs activement dans les départements comme en témoigne par exemple :
– La réunion d’AESH organisée le 8 septembre à Bordeaux avec le soutien de la FNEC FP-FO 33 et du SNUipp-FSU 33
– La réunion d’information syndicale organisée le 14 septembre par le SNUDI-FO 93
– La constitution d’un comité des AESH de l’Ain le 31 août avec la FNEC FP FO 01 et le soutien du SNUIPP-FSU 01
– Liste non exhaustive !

Ce sont ainsi déjà plus d’une trentaine de départements, où les AESH sont engagés, sous une forme ou sous une autre, dans la préparation de la convention du 15 septembre. La FNEC FP-FO y sera représentée et sera attentive aux décisions qui y seront prises.

Pour le SNUDI-FO, l’heure est plus que jamais à la préparation de la convention nationale du 15 septembre pour sa réussite en vue de la montée au ministère pour gagner sur les revendications :
– l’abandon des PIAL, les créations de postes et de places dans les établissements spécialisés ;
– le recrutement d’AESH à la hauteur des besoins ;
– un vrai statut de la fonction publique et un vrai salaire ;
– 24h comptées comme un temps complet, payées 100% pour les AESH ;
– l’ouverture de véritables négociations salariales et l’augmentation immédiate de 183€ indiciaire pour tous,comme les personnels hospitaliers ;
– le versement des primes REP, REP+, de la prime informatique pour les AESH.


Communiqué à télécharger :

AESH :  GRÈVE => mardi 19 octobre.

AESH : quels droits ? Comment les défendre ?

Sophie Cluzel, la secrétaire d’Etat au handicap vient de déclarer que 125 000 AESH sont recrutés par l’Education nationale pour suivre 400 000 élèves en situation de handicap. Elle explique, dans le même temps, que les difficultés sont marginales. Il est pourtant difficile de passer à côté de la colère et de la mobilisation des AESH qui n’a cessé de s’amplifier.

A la veille des congés scolaires, les AESH étaient encore mobilisés. A l’ordre du jour de la rentrée, la poursuite de la mobilisation et son renforcement. Le 30 juin, une convention nationale s’est tenue, réunissant des AESH de toute la France. L’appel qui en est sorti déclare : « nous estimons nécessaire d’amplifier la mobilisation en préparant activement, avec les organisations syndicales, une montée au ministère des AESH de tout le pays et de tous ceux, parents, enseignants, qui se sentent concernés par nos revendications, notamment l’abandon des PIAL. Aussi, nous appelons les AESH à se constituer en comités départementaux, avec les organisations syndicales, à désigner leurs délégués en vue de l’organisation d’une nouvelle convention nationale le mercredi 15 septembre et à préparer dans les meilleurs délais la montée au ministère. »

La FNEC FP-FO soutient cette initiative.

Un nouveau cadre de rémunération des AESH est instauré au 1er septembre 2021. Les nouveaux textes prévoient un avancement des AESH tous les 3 ans, avec une augmentation indiciaire pour chaque niveau, le reclassement des AESH en fonction de leur ancienneté. C’est à mettre au compte de la mobilisation des AESH, avec leurs organisations syndicales, qui n’a cessé de s’amplifier.

Pour autant, le compte n’y est pas. Le ministre décide de maintenir les AESH sous le seuil de pauvreté, fixé par l’INSEE à 1080 € par mois.

Les fédérations FO, FSU, CGT, SUD et le SNCL-FAEN appellent à une journée de mobilisation nationale le 19 octobre. Pour arracher les revendications, ne faut-il pas aller là où ça se décide, c’est à dire chez le ministre ?
La FNEC FP-FO soutient la décision du comité national des AESH d’organiser une convention nationale le 15 septembre. Elle appelle les personnels AESH à se réunir pour y mandater leurs délégués.

La FNEC FP-FO propose un guide de rentrée 2021 Spécial  AESH.


Guide rentrée 2021 – AESH à télécharger :

AESH :  GRÈVE => mardi 19 octobre.

AESH : poursuivre le rapport de force engagé !

Le ministère a décidé de créer une grille indiciaire d’avancement automatique, déconnecté de l’entretien professionnel. C’est à mettre en relation avec les manifestations et grèves du 26 janvier, du 8 avril et du 3 juin. C’est aussi à relier à l’intervention des militants FO qui frappent à la porte des DSDEN pour exiger l’augmentation des salaires et la reconnaissance salariale de leur ancienneté.

Qu’apporte cette nouvelle grille indiciaire ? voir le détail ICI

La FNEC FP-FO soutient l’initiative de la convention nationale d’organiser une montée nationale à Paris.


Communiqué FNEC FP-FO AESH 8 juillet 2021

Communiqué à télécharger :