Victimes de mesures de carte scolaire et ZIL transformés en BD : pas d’obligation de vœux larges !!

Victimes de mesures de carte scolaire et ZIL transformés en BD : pas d’obligation de vœux larges !!

Lors du groupe de travail du 9 avril 2021, SNUDI-FO 02 a réitéré sa demande que les enseignants victimes de mesures de carte scolaire ne soient pas obligés de formuler des vœux larges.

Monsieur Bouvet, secrétaire général, nous a confirmé ce matin que notre demande avait été entendue par le DASEN.
Les enseignants faisant l’objet d’une mesure de carte scolaire bénéficient donc d’une bonification de 150 points sur poste équivalent sans aucune obligation de formuler des vœux larges.
Les “ZIL” qui passeront sur un fonctionnement de “brigade” seront dans la même situation : bonification de 150 points sur un poste de même nature (Titulaire Remplaçant uniquement – aucune bonification pour un poste d’adjoint par exemple) sans obligation de formuler des vœux larges. Chaque ZIL concerné devra se rapprocher de son IEN et des services de la DIPRED pour faire valoir cette bonification.
Pour toute question sur le mouvement, n’hésitez pas à contacter le SNUDI-FO 02.
La circulaire mouvement 2021 est parue

La circulaire mouvement 2021 est parue

La circulaire mouvement 2021 et ses annexes sont parues cet après-midi.

L’information n’a pas encore été envoyée sur les boîtes iprof mais les documents sont disponibles sur le site de la DSDEN.

Vous pouvez les consulter en cliquant sur ce lien : https://www.ac-amiens.fr/dsden02/348-mouvement-intradepartemental-2021

NB : il manque les annexes avec les listes des postes, qui arriveront sûrement en début de semaine prochaine.

Le serveur sera ouvert du 8 au 29 avril pour la saisie des voeux.

ATTENTION, certains navigateurs (safari notamment) ne permettent pas d’entrer dans “Mouvement intra départemental” dans SIAM.

Le SNUDI-FO 02 organise une RIS en visioconférence le jeudi 8 avril pour répondre à toutes vos questions sur le mouvement. Toutes les informations à propos de cette RIS sont à retrouver ici : https://www.snudifo02.fr/reunion-dinformations-syndicales-du-8-avril/

C’est le chaos total !

C’est le chaos total !

La situation est explosive dans les écoles : des milliers de classes sans enseignant,  des milliers de classes fermées.
Le nombre de personnels absents explose et le nombre de remplacements implose ! 

Des situations insupportables apparaissent, au jour le jour, dans les écoles… Des décisions de certains inspecteurs d’académie sont prises en contradiction  à toute règlementation !

Malgré l’urgence de la situation, le ministre Blanquer se refuse obstinément à recruter tous les candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires et à réabonder celles-ci !
Il multiplie les protocoles tous plus inapplicables les uns que les autres qui ne protègent personne et font porter la responsabilité de la propagation de l’épidémie sur les personnels.

Les annonces médiatiques le 26 mars du ministre Blanquer ne règlent rien. Elles vont même conduire à accentuer le chaos !

 

Le SNUDI-FO invite les personnels à faire appel au syndicat, à prendre contact avec les parents d’élèves, à lister les problèmes qui se posent et à prendre toutes les initiatives nécessaires pour les faire valoir !

 


210328 Communiqué SNUDI-FO Chaos dans les écoles

Communiqué à télécharger :

CAPPEI : nouvelle circulaire

CAPPEI : nouvelle circulaire

La circulaire relative à la formation professionnelle spécialisée vient d’être publiée par le ministère, le 12 mars 2021.

Sa mise en oeuvre se fait dès la rentrée 2021. (lire la note ici)

La FNEC FP-FO exprime une inquiétude de voir la fin des formations et le recrutement sur un seul entretien professionnel.

La FNEC FP-FO revendique une augmentation des départs en formation CAPPEI à hauteur des besoins.


Note CAPPEI par Validations des Acquis

Note à télécharger :

Postes à profil : STOP !

Postes à profil : STOP !

Les postes à profil, à géométrie variable selon les DSDEN, se multiplient depuis plusieurs années.

Avec la loi de transformation de la Fonction publique, les postes à profil prennent un caractère encore aggravé puisque les CAPD, instances de représentation des personnels, ne seront plus consultées pour le mouvement. La hiérarchie n’aura de compte à rendre à quiconque. Seul un recours individuel, avec l’aide du syndicat, pourra être envisagé.

 

Le SNUDI-FO défend le principe des mutations au barème et s’est toujours opposé aux postes à profil qui remettent en cause l’égalité de traitement des personnels et ouvrent la voie à la cooptation, au « copinage ».

 

Le SNUDI-FO soutient toutes les mobilisations et réaffirme sa revendication d’abandon de tous les postes à profil, d’abrogation de la loi de transformation de la Fonction publique et de retour à un mouvement au barème, avec un contrôle exercé par les personnels via leurs représentants.

Un courrier unitaire a été envoyé en ce sens le 23 mars au Ministre de l’ENJS (à lire ici).

 


210323 Communiqué SNUDI-FO Postes à profil


Communiqué et courrier à télécharger : 

Compte-rendu de la CAPD avancement du 22 mars 2021

Compte-rendu de la CAPD avancement du 22 mars 2021

Ce lundi 22 mars, à 14h, en visioconférence, les avancements suite aux rendez-vous de carrière des  6ème et 8ème échelons, et une demande de recours concernant la Hors Classe  étaient à l’ordre du jour de cette CAPD.

Présents

Administration : DASEN, M. Bouvet, Mme Kocet, M. Petit, Mme Masy, M. Triqueneaux, M. Calzado, M. Malarange, Mme Richard, Mme Dehoucke, M. Fargues

Organisation Syndicales : Snuipp-FSU : 7 ; SE-UNSA : 3 ; le SNUDI-FO 02 était représenté par Pauline Declerck, Angélique Gérardot, Anthony Grando.

Déclarations liminaires Snuipp-FSU, Snudi-FO, SE-UNSA

La déclaration liminaire du SNUDI-FO 02 est à retrouver en document joint à la fin de l’article  ou téléchargeable ici.

Le DASEN entame cette visioconférence par une information concernant l’agression de notre collègue à Laon , lundi 22 mars : à l’école Hélène Boucher, un enseignant, adjoint, a été victime de coups et blessures de la part de parents qui souhaitaient récupérer leur enfant de Grande Section. 7 personnes sont impliqués (parents et proches). Des gardes à vue sont en cours. L’enseignant a été hospitalisé, ses jours ne sont pas en danger. Le DASEN condamne très fermement ces ” actes très graves“, inadmissibles. Le DASEN s’est rendu sur les lieux avec le recteur, le préfet et le maire de Laon. Une cellule d’écoute est mise en place.

Le DASEN répond ensuite  aux déclarations liminaires : 

Sur la question sanitaire, les tests salivaires sont réalisés en fonction du taux d’incidence. Ils permettent de casser des chaînes de contamination. Le taux de positivité observé est faible : de 0,5 à 1 %. Comme pour les tests antigéniques ou RT-PCR, il y a toujours 1 euro de reste à charge pour le patient testé. Il y a 300000 tests par semaine en France, entre 3000 et 3600 dans l’Aisne. Les recrutements de médecins et/ou infirmières ne sont pas possibles : pas de budget dans la loi de finances.

Pour la FNEC FP-FO, l’urgence est pourtant bien de recruter immédiatement et massivement des personnels médicaux et paramédicaux de l’Éducation Nationale.

Concernant les zones et le découpage, le DASEN rappelle que l’hypothèse était de passer de 13 à 5 zones (ou 8 ou 11). Finalement, le DASEN retient 8 zones.

Le SNUDI-FO 02 conteste ce nouveau zonage et exige le maintien à 13 zones départementales.

Les titulaires remplaçants sont tous affectés dans des écoles. Le DASEN explique que c’est juste une application des textes réglementaires et donc rien de révolutionnaire. On ne modifie pas la répartition, on ne fait que coller à la circulaire nationale.
Les ZIL n’existent plus : il y aura des Titulaires Remplaçants (TR) de proximité (remplacements courts gérés par les circonscriptions). Il s’agit juste d’une mise à niveau, tout cela existe déjà dans d’autres départements et permet de s’ajuster aux directives nationales.

Pour le SNUDI-FO 02, les modifications des postes de ZIL sont inacceptables et vont précariser ces postes.

 

Ordre du Jour

Pour les 6ème et 8ème échelons, 30% de possibilité de promotion accélérée et une demande de recours pour la HC seront examinés par la CAPD.

Au 6ème échelon, 78  promouvables (54 en 2019) donc 23 promotions :  les personnels ont été classés par avis, AGS, ancienneté dans le corps, ancienneté dans le grade, ancienneté dans l’échelon.

Deux hypothèses sont présentées :

– Hypothèse 1 avec respect de la parité : 11,54 % d’hommes promus dans ce cas => 3 hommes (1 avec avis « excellent » + 2 avec avis « très satisfaisant ») et 20 femmes (15 avec avis « excellent » et 5  avec avis « très satisfaisant »).

– Hypothèse 2 sans respect de la parité : 8,70 % d’hommes promus => 2 hommes (1 avec avis « excellent » + 1 avis « très satisfaisant ») et 21 femmes (15 avec avis « excellent » + 6 avec avis « très satisfaisant »).

Certaines OS s’interrogent sur le fait qu’il semblerait  y avoir plus d’appréciations « excellent » dans certaines circonscriptions que dans d’autres, ou bien liées aux fonctions des personnels (ERUN, CPC, directeurs, ASH, etc) plus qu’à leur valeur professionnelle, et que plus on est proche de l’IA, plus on aurait de chances d’avoir un avis « excellent » ou « très satisfaisant ».

Le DASEN répond que cela semble en partie vrai mais que ce n’est pas systématique, qu’une harmonisation entre inspecteurs existent et est supervisée par l’IA-Adjoint. Il prend bonne note de ces remarques.

Le Snudi-FO rappelle son opposition originelle à PPCR, permettant des promotions à la tête du client, incontrôlables par les élus des personnels, source d’arbitraire et de division entre les personnels.

Le respect du ratio est choisi par le DASEN : l’hypothèse 1 est donc retenue.

Au 8ème échelon, 111 promouvables (116 en 2019). 2 exeat. 33 promotions possibles. 32 avis « excellent » (5 hommes et 27 femmes).

– Hypothèse 1 sans prise en compte du ratio : 5 hommes avec avis « excellent » et 28 femmes dont 27 avec avis « excellent » et 1 avec avis « très satisfaisant ».

– Hypothèse 2 avec prise  en compte de la parité : 4 hommes avec avis « excellent » et 29 femmes dont 27 avec avis « excellent » et 2 avec avis « très satisfaisant » .

Le DASEN retient l’hypothèse 2.

Pour le SNUDI-FO, les promotions concernant le changement d’échelon doivent être fondées essentiellement sur l’AGS pour le déroulement de carrière de chaque personnel (abandon des quotas homme/femme). Nous demandons le respect d’un barème composé de l’AGS et de points attribués en fonction de l’appréciation finale obtenue.

VOTES

6ème échelon : 10 POUR ;  8 CONTRE 8 ; 2 ABSTENTIONS.

8ème échelon : 10 POUR ; 3 CONTRE ; 2 ABSTENTIONS

Le SNUDI-FO a voté CONTRE les décisions du DASEN pour l’avancement.

Recours pour la HC. La collègue conteste l’appréciation Très Satisfaisant. Lecture du CR du RDV de carrière. 1 item satisfaisant, 6 items Très Satisfaisant et 4 items excellent.
Le DASEN accède à la demande de la collègue dont l’avis final est changée en « excellent ».

VOTE

17 POUR  3 ABSTENTIONS

Informations et questions diverses :

– 2 avis « à consolider » au 8ème échelon qui correspondent à  1 refus de RDV de carrière et 1 collègue qui sera accompagnée.

– Etat du remplacement depuis septembre : 90 % en septembre, 89 % en décembre, « un peu moins » en février mais pas de données chiffrées…).

– Démissions : 12 à ce jour dont 6 FS et 6 titulaires : la demande des noms des titulaires démissionnaires est refusée par l’administration.

– 13 Fonctionnaires Stagiaires en dispositif alerte et 3 FS en alerte renforcée.
Oral de titularisation des FS : le 12 mai. Jurys de 2 personnes avec une grille d’évaluation conforme aux textes.

– Postes adaptés : 8 nouvelles demandes. 7 demandes de maintien. 5 personnes en PALD (+ de 3 ans).
Temps partiels : clôture de la campagne en février.  110 collègues ont eu satisfaction sur les 123 demandes :
24 collègues à 50 %,  67 à 1 journée libérée, 4 à 80 % annualisés et 15 à 1 journée libérée à défaut du 80 % (deuxième vœu).

Allègements de service : 9 nouvelles demandes. 8 personnes actuellement. Commission prochainement.

– Permutations interdépartementales : 24 enseignants sortent du 02, 18 entrent dans le 02 (dont la grande majorité arrivant de départements limitrophes). 120 enseignants souhaitaient quitter le 02. Une demande de recours a été déposée.

– Mouvement intra : saisie des vœux du 8 au 18 avril.

– Décharge des Maîtres Formateurs passe de 33 à 50 % donc ISAE passe à 50 %. La prime REP est maintenue en l’état.


Déclaration Liminaire à télécharger :