Mobilisation interprofessionnelle le 27 janvier !

Mobilisation interprofessionnelle le 27 janvier !

La grève jeudi 13 janvier dans l’Education nationale a été un succès historique !

Pour autant, le 1er Ministre Castex et le Ministre Blanquer ne répondent pas aux revendications mais ils ont été contraints d’effectuer des annonces.


La mobilisation a ébranlé le gouvernement,

il faut maintenant leur faire entendre raison !


La FNEC FP-FO appelle plus que jamais les personnels à se réunir et à lister leurs revendications.

La FNEC FP-FO soutient toutes les initiatives et mobilisations décidées par les AG et les personnels dès la semaine prochaine.

Avec la FSU, la CGT Educ’action, Sud Education, la FCPE, et les organisations lycéennes, la FNEC FP-FO appelle les personnels à se réunir et à préparer une journée de grève interprofessionnelle massive le jeudi 27 janvier, pour les salaires, pour les postes à l’Ecole et dans tous les services publics, aux côtés des salariés du privé, et des autres agents de la Fonction publique également victimes des mesures gouvernementales.


22 01 16 - Communiqué - La FNEC FP-FO appelle à poursuivre la mobilisation et préparer la grève massive le 27-2

Communiqué à télécharger :

Grève historique : Blanquer fait la sourde oreille !

Grève historique : Blanquer fait la sourde oreille !

La grève du jeudi 13 janvier dans l’Education nationale a été massive ! Des milliers d’écoles voire d’établissements fermés, des manifestations puissantes… Les parents d’élèves ont partout apporté leur soutien au personnels grévistes.

Qu’a annoncé le Premier Ministre ? Répond-il aux revendications ? Bien sûr que NON !

Pour la FNEC FP-FO, le compte n’y est pas et les réponses ne sont pas à la hauteur de la colère qui s’est exprimée ce 13 janvier.

La FNEC FP-FO appelle plus que jamais les personnels à se réunir à lister leurs revendications. Elle soutient toutes les initiatives décidées par les AG. Elle appelle à préparer une journée de grève interprofessionnelle massive jeudi 27 janvier, pour les salaires, pour les postes à l’Ecole et dans tous les services publics, aux côtés des salariés du privé, et des autres agents de la Fonction publique également victimes des mesures gouvernementales.

 


22 01 14 - Communiqué FNEC FP-FO - le gouvernement ne répond pas aux revendications

Communiqué à télécharger :

Près de 400 manifestants dans l’Aisne !

Près de 400 manifestants dans l’Aisne !

Jeudi 13 janvier, la colère des personnels a explosé. Confrontés aux protocoles Blanquer qui génèrent le chaos dans les écoles et les établissements, aux ordres et aux contrordres permanents, au manque de postes et de personnels, les personnels ont dit « STOP ! » et ont massivement décidé la grève.

De nombreuses manifestations et des rassemblements massifs de grévistes ont eu lieu ce jeudi 13 janvier. Des Assemblées générales de grévistes sont convoquées dans tout le pays. C’est un rejet inédit qui s’est exprimé, un rejet total des protocoles Blanquer.

Dans l’Aisne, près de 400 manifestants étaient présents lors du rassemblement organisé par l’intersyndical FNEC-FP-FO 02 (SNUDI-FO 02), FSU 02, UNSA 02, CGT-Educ’action  02, SUD Education 02, SGEN CFDT 02, SNE 02, SNALC 02,  FCPE 02 devant l’Inspection Académique.

Les représentants SNUDI-FO 02, les syndiqués du SNUDI-FO 02 et les sympathisants du SNUDI-FO 02 étaient nombreux dans le cortège !

Compte-rendu de l’audience avec le DASEN en amont du rassemblement du 13/01/2022

Compte-rendu de l’audience avec le DASEN en amont du rassemblement du 13/01/2022

Dans le cadre de l’appel à la grève du 13 janvier 2022, une délégation intersyndicale a été reçue par le Directeur Académique (avec la présence du Secrétaire Général et de l’IEN-A). La FNEC FP-FO 02 (SNUDI-FO 02) était représentée par Julien SCHNEIDER. Cette entrevue a permis de faire remonter auprès de notre hiérarchie nos revendications. Le DASEN s’est engagé à les transmettre au Ministère.

Les revendications sont claires. Cette grève n’est pas une grève « contre le virus » comme l’indique le ministre avec son mépris habituel, c’est une grève pour exiger :

  • – L’arrêt des protocoles inapplicables qui sèment un désordre indescriptible dans les écoles et établissements (et tous les ordres et contrordres qui vont avec) ;
  • – L’arrêt des annonces dans les médias
  • – Des recrutements immédiats de personnels sous statut (et non de contractuels) pour assurer le remplacement des enseignants absents et alléger les effectifs, l’annulation des suppressions de postes ;
  • – De réelles mesures de protection pour les personnels (masques FFP2, capteurs de CO2, purificateurs d’air…) ;
  • – L’arrêt de toutes les pressions pour contraindre les personnels à effectuer l’enseignement à distance ;
  • – L’augmentation de la valeur du point d’indice ;
  • – L’octroi de 183€ nets indiciaires par mois pour les personnels de l’Éducation nationale, comme l’ont obtenu les hospitaliers car nous sommes aussi en première ligne face au virus !

 

Le DASEN, après avoir à nouveau remercié l’ensemble des personnels pour leur engagement, a annoncé :

  • – le recrutement de 13 aides administratives en soutien aux circonscriptions, surtout pour épauler les directeurs
  • – le recrutement de 8 remplaçants contractuels et 10 autres sont en cours
  • – qu’une consigne avait été donnée aux services afin d’avoir de la souplesse dans la comptabilisation des journées de garde pour enfant malade
  • – qu’un courrier du DASEN, co-signé avec le Préfet avait été envoyé aux Maires pour les informer que tout achat de capteurs de CO2 serait pris en charge par l’Etat.
GRÈVE MASSIVE du 13 janvier : les IEN se joignent au mouvement !

GRÈVE MASSIVE du 13 janvier : les IEN se joignent au mouvement !

Les inspectrices et inspecteurs de l’Éducation nationale travaillent sans relâche à préserver la continuité du service public d’éducation, et, à l’image de l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale, sont aujourd’hui épuisés et indignés face aux nombreuses directives ministérielles contradictoires et aux protocoles inapplicables de dernière minute.

L’École est dans un état de désorganisation inédit.

Pour sortir de ce chaos, le Ministre se doit d’élaborer un protocole viable avec les personnels, tout en les protégeant efficacement et en recrutant massivement.

Le secteur IEN d’Indépendance et Direction – Force Ouvrière appelle ses adhérents et tous les IEN à se joindre à la mobilisation de l’intersyndicale du 13 janvier.


ID-FO secteur IEN - Les IEN mobilisés le 13 janvier

Communiqué à télécharger :

Jeudi 13 janvier : Appel intersyndical 02 à la grève !

Jeudi 13 janvier : Appel intersyndical 02 à la grève !


En grève et dans l’action jeudi 13 janvier :
face à la crise sanitaire, respecter les personnels,
donner à l’École les moyens de fonctionner

Rassemblement à 11h à Laon
devant l’inspection Académique puis manifestation


 

Depuis la rentrée de janvier, l’épuisement et l’exaspération de toute la communauté éducative atteignent un niveau inédit. La responsabilité du ministre et du gouvernement dans cette situation chaotique est totale du fait de changements de pied incessants, de protocoles intenables et d’absence de moyens donnés pour assurer le fonctionnement de l’Éducation. Malgré une amplification jamais vue de l’épidémie, l’École ne bénéficie pas de l’organisation protectrice qui serait nécessaire pour assurer la sécurité des élèves, des personnels et de leurs familles. Les retours au compte-gouttes des élèves générant des aménagements pédagogiques rendent difficiles les conditions d’apprentissage. Pénurie des remplacants, gestion des tests et des absences des élèves dégradent fortement les conditions de travail.

 

Pourtant les écoles, collèges et lycées doivent avoir les moyens de fonctionner en toute sécurité. Les fédérations de l’Éducation nationale FSU 02, UNSA 02, FNEC-FP-FO 02, CGT Educ’action, SUD Education 02, SGEN CFDT 02, la fédération de parents d’élèves FCPE, appellent l’ensemble des personnels à se mettre en grève et appellent l’ensemble de la communauté éducative à se mobiliser jeudi 13 janvier pour faire entendre leur colère et obtenir une politique cohérente de protection et de prévention à la hauteur des enjeux sanitaires, scolaires et sociaux.

 

Les fédérations de l’Éducation nationale FSU 02, UNSA 02, FNEC-FP-FO 02, CGT Educ’action  02, SUD Education 02, SGEN CFDT 02, SNE 02, SNALC 02, la fédération de parents d’élèves FCPE demandent :

– une autre gestion de l’épidémie à l’École,
-des moyens et des protections pour faire face à la crise en élaborant un protocole viable et qui ne mette pas en difficulté les personnels sur la gestion des cas positifs, des cas contacts,
– des campagnes de tests préventifs,
– des équipements de protection pour les personnels, les écoles et les établissements
– des moyens humains nécessaires notamment par la création de postes via les listes complémentaires,
– une programmation dès maintenant d’un collectif budgétaire pour la rentrée 2022.