JEUDI 8 AVRIL : APPEL à la GRÈVE (AESH et enseignants)- Rassemblements à Laon (10h00) et St-Quentin (17h00)

JEUDI 8 AVRIL : APPEL à la GRÈVE (AESH et enseignants)- Rassemblements à Laon (10h00) et St-Quentin (17h00)



 

En réponse à l’obstination du ministre qui refuse de s’engager vers une amélioration des conditions d’emploi des AESH et en réponse à la dégradation de leur mission depuis la création des PIAL, les organisations CGT éduc’action, FNEC-FP-FO, FSU, SNALC, SUD éducation, avec le soutien de la FCPE appellent les personnels à la grève le 8 avril.

Un système perdant pour tous : AESH, élèves, enseignant-e-s et la réussite du service public d’éducation !

Les syndicats CGT éduc’action, FNEC-FP-FO, FSU, SNALC, SUD éducation, avec le soutien de la FCPE :

– appellent tous les personnels AESH à faire entendre leurs revendications à l’occasion d’une journée de grève nationale le jeudi 8 avril ;

– appellent tous les personnels de l’Éducation nationale et tous les parents d’élèves à se joindre à cette mobilisation, à participer à cette grève au côté des AESH pour faire valoir l’ensemble des revendications en défense des postes, des statuts, des salaires en direction des IA-DASEN, des rectorats et du ministère.


Appel départemental à la grève à télécharger :

Appel unitaire à un rassemblement le 31 mars 2021 à Laon et à une journée de grève le jeudi 1er avril 2021

Appel unitaire à un rassemblement le 31 mars 2021 à Laon et à une journée de grève le jeudi 1er avril 2021

Lundi 22 mars 2021, à l’école maternelle Hélène Boucher de Laon, un enseignant s’est fait rouer de coups par plusieurs personnes qui venaient rechercher un enfant pendant le temps scolaire.

Quelques jours plus tôt, le 18 mars 2021, une directrice et à l’Atsem de l’école Carnot de Nogent-sur-Oise ont également été agressées.

Au-delà de ces actes intolérables sur nos collègues, c’est l’école de la République, ses valeurs et ses missions, qui sont attaquées.

Dans ce contexte, afin d’apporter son soutien à notre collègue de Laon, de faire part de leur tristesse et pour dénoncer la dégradation des conditions d’exercice du métier marquée par l’augmentation accrue des violences des parents envers les enseignants (et donc une montée de l’insécurité)  une large intersyndicale a décidé d’organiser : 

– Un RASSEMBLEMENT :

Mercredi 31 mars 2021
à 15H00 place du 8 mai 1945 à Laon

– Et une JOURNEE de GREVE :  suite au refus de l’administration de banaliser une journée afin que les personnels puissent montrer leur soutien (et suite à la demande de nombreux collègues)

Jeudi 1er avril 2021
(sans manifestation)

Concernant cette grève, vous avez jusqu’à lundi soir minuit pour envoyer votre déclaration d’intention de faire grève à votre IEN (Formulaire en bas de l’article). 

Pour les AESH, il n’y a pas de déclaration d’intention à remplir. Se déclarer gréviste le jour même est possible (prévenir la directrice et les enseignants concernés peut être envisageable).

Un préavis de grève a également été déposé pour couvrir les agents territoriaux qui voudraient participer (ATSEM, Périscolaire…)



Déclaration d’intention de faire grève et Appel unitaire à télécharger :

 

 

MARDI 23 MARS, TOUS EN GRÈVE POUR NOS REVENDICATIONS !

MARDI 23 MARS, TOUS EN GRÈVE POUR NOS REVENDICATIONS !


LES SUPPRESSIONS DE POSTES, DE CLASSES,

LA CASSE DE L’ECOLE PUBLIQUE, ÇA SUFFIT !


Depuis un an, tout montre que, du point de vue pédagogique comme sanitaire, il y a urgence à recruter des personnels à tous les niveaux, afin notamment de réduire les effectifs par classes, le ministre de l’Education nationale a décidé, pour la rentrée 2021, de supprimer 1 800 emplois au plan national, pour 43 500 élèves supplémentaires dans le second degré.

C’est pourquoi les organisations CGT Educ’action, FNEC FP-FO, SUD Education 02 appellent l’ensemble des personnels des écoles, collèges et lycées de l’Aisne à se réunir, à établir leurs besoins, et à se mettre en grève, MARDI 23 MARS pour porter les revendications.
La FCPE 02 se joint à ce mouvement pour défendre l’école.

 

.APPEL À LA GRÈVE

 mardi 23 mars

 

La déclaration d’intention de faire grève (à retrouver ci-dessous ou ICI)
est à envoyer samedi minuit dernier délai (par courriel via votre boite professionnelle à votre Ien)

Rappel : l’intention de faire grève n’impose pas de faire grève, elle annonce aux services concernés votre intention le jour où vous l’envoyez.


Appel commun 02 23 mars 21-V3


Communiqué à télécharger :

Déclaration d’intention de faire grève à télécharger :

26 janvier : Grève significative !

26 janvier : Grève significative !

Ce mardi 26 janvier, une immense colère s’est exprimée dans le cadre de l’appel à la grève appelée par les syndicats de l’Education nationale. Ce mouvement de grève s’est montré significatif dans le 1er degré avec des centaines d’écoles fermées. 

Les enseignants, AESH, AED, infirmières et administratifs de l’Education nationale, toutes les catégories de personnels de l’Education Nationale se sont  massivement mobilisés. (article FO ICI)

Une délégation intersyndicale a été reçue au ministère à l’issue de la manifestation. MAIS en clair, le Ministère se moque du monde et annonce de manière à peine voilée qu’il compte poursuivre ses contre-réformes.

Après le succès de cette journée de grève et de manifestations, la FNEC FP-FO appelle les personnels à multiplier les réunions syndicales et toutes les initiatives pour faire valoir leurs revendications.


CP FNEC FP-FO - grève et manifestations du 26 janvier

Communiqué à télécharger :

Mobilisation, ce mardi 26 janvier

Mobilisation, ce mardi 26 janvier

Ce matin, entre 150 et 200 personnels ont manifesté, à Laon, à l’appel de l’intersyndicale départementale FNEC-FP-FO, CGT Educ’action, FSU, SUD Education, SNALC et SE-UNSA, sur les mots d’ordre
« Les suppressions de postes, on n’en veut pas ! Le gel des salaires, on n’en veut pas ! Le Grenelle Blanquer, on n’en veut pas ! On veut des postes, des classes, et une augmentation ! »,
ou encore
« Ouvrez, ouvrez, les universités ! Des amphis, pas des ordis ! Ouvrez, ouvrez les universités ! »,
ou enfin,
« 183 euros pour TOUS, maintenant, tout de suite, et sans contrepartie ! ».

Une audience intersyndicale avait été demandée au Directeur académique de l’Aisne, mais celui-ci ayant choisi de faire recevoir les organisations par son Secrétaire Général, à 13h45, la FNEC-FP-FO, avec la CGT Educ’action et SUD Education, ont estimé que cela ne correspondait ni aux demandes des personnels, ni aux enjeux de cette journée, et ont décidé en conséquence de ne pas s’y rendre (la FSU et l’UNSA ayant choisi d’y aller seules) et de demander qu’une délégation intersyndicale puisse être reçue par le Directeur académique en personne à une date ultérieure.
De fait, les personnels en ont assez de ne pas être entendus, et d’être considérée comme la « portion congrue » par des autorités de l’Education nationale méprisantes qui continuent, comme si de rien n’était, à détruire leurs statuts, leurs missions, leurs conditions de travail et l’école publique dans son ensemble !

Le SNUDI-FO de l’Aisne s’est associé à ce mouvement de grève et était présent à Laon pour porter ses revendications :
–  le rattrapage immédiat des salaires avec une augmentation de 20% en point d’indice,
–   l’abrogation de la loi dite de transformation de la fonction publique,
– la création des postes nécessaires dans toutes les catégories (
enseignants, AESH, AED, administratifs, infirmières…).

NON aux 37 fermetures de classes dans le 1er degré dans le 02 !

 

MARDI 23 MARS, TOUS EN GRÈVE POUR NOS REVENDICATIONS !

Tous en grève mardi 26 janvier !


L’école publique et les personnels

en ont assez !


Réunissant les organisations syndicales, les représentants du Ministère Blanquer ont à nouveau refusé de répondre à l’exigence portée par la FNEC FP-FO, exigence qui reprenait une revendication commune à l’ensemble des organisations syndicales et de la FCPE : le recrutement immédiat en tant que fonctionnaires stagiaires de tous les candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires et le réabondement de celles-ci !

 

Face au refus du ministre d’opérer immédiatement les recrutements statutaires nécessaires, face à la rentrée catastrophique qu’il prépare, face à l’augmentation de la contractualisation et de la précarisation dans les écoles, face aux ordres et contrordres incessants, aux protocoles inapplicables et à la gestion erratique de la crise sanitaire, faisons valoir notre colère et nos revendications !

 

Appel à l’ensemble des personnels, titulaires et contractuels :

grève le mardi 26 janvier

 

La déclaration d’intention de faire grève (à retrouver ci-dessous ou ICI)
est à envoyer samedi minuit dernier délai (par courriel via votre boite professionnelle à votre Ien)

Rappel : l’intention de faire grève n’impose pas de faire grève, elle annonce aux services concernés votre intention le jour où vous l’envoyez.


210120 Communiqué SNUDI-FO grève 26 janvier


Communiqué à télécharger :

 

Déclaration d’intention de faire grève à télécharger :