La FNEC FP-FO, loin de s’en réjouir, dévoile à travers un “questions – réponses”  la réalité de la réforme des masters MEEF.

La “professionnalisation” de la formation vantée par le ministère n’est qu’un moyen pour détruire la formation professionnelle initiale des enseignants, pour mettre en place une filière de contractuels Smicards, pour attaquer directement  les concours et au final le statut.

 

La FNEC FP-FO soutient la motion des coordonnateurs des parcours second degré de l’INSPE de Paris du 11 décembre 2020, qui refusent la réforme, dans ses objectifs, sa méthode, son contenu.

Elle les appelle à rejoindre la grève du 26 janvier à l’appel de la FNEC FP-FO, de la FSU, de la CGT Educ’action, de Sud-Éducation et du SNCL-FAEN, pour y porter l’ensemble de leurs revendications.


21 01 05 Questions-réponses - Réforme master MEEF

Questions- réponses à télécharger :