De la Maltraitance des TR !

De la Maltraitance des TR !

Souvent, la gestion des collègues remplaçants est transférée des circonscriptions vers les DSDEN, générant une désorganisation des services, de nombreuses erreurs, des doublons de missions données et au final, un épuisement des personnels enseignants et administratifs. 

Dans 16 départements, la gestion a été basculée vers une start-up privée qui via son application Andjaro devient le sous- traitant des DSDEN pour rentabiliser au maximum tous les remplaçants et les frais auxquels ils peuvent prétendre. Il s’agirait donc de mettre fin à la relation de proximité avec les secrétaires de circonscription qui connaissaient chaque remplaçant et ses préférences de niveaux de classe, de type de remplacement (court ou long), ses contraintes (véhicule ou non etc.) pour la remplacer par un algorithme sans état d’âme…

Quelques jours après la rentrée : les remplaçants déjà malmenés !

La pénurie d’admis aux concours a des conséquences immédiates pour les collègues remplaçants : des dizaines de TR sont placés avec mépris sur des affectations à l’année sur des postes vacants, les privant du droit aux ISSR. Les remplacements sur les écoles de rattachement sont privilégiés par les DSDEN pour les mêmes raisons financières.

Rappelons que dans de nombreux départements, la distinction ZIL/BD a été abandonnée ces dernières années afin de rendre les remplaçants plus flexibles, pour des missions de plus en plus diverses et lointaines.

Le SNUDI-FO est aux côtés des personnels (Journal Spécial ICI).

Le SNUDI-FO invite les collègues remplaçants à contacter le SNUDI-FO pour vérifier le montant des ISSR revalorisées au 1er janvier 2022 et assurer leur versement rétroactif.


220908 Communiqué SNUDI-FO remplaçants


Communiqué et Journal Spécial à télécharger :

ISSR bientôt revalorisée ?

ISSR bientôt revalorisée ?

La FNEC FP-FO poursuit inlassablement ses interventions en direction du ministre pour la défense des salaires et du pouvoir d’achat. Elle a notamment réaffirmé son exigence d’une augmentation immédiate et significative de l’Indemnité de Sujétion Spéciale de Remplacement (ISSR) par la revalorisation du taux journalier moyen de l’ISSR, qui n’a pas été augmenté depuis de nombreuses années.

Dans le cadre du suivi de cette audience, le directeur des ressources humaines du ministère a indiqué que la  revendication de la FNEC FP-FO d’augmenter l’ISSR pourrait trouver une issue favorable et que le ministère communiquerait sur ce sujet au comité technique ministériel en mai ou juin.

La FNEC FP-FO se félicite de cette annonce et sera attentive au montant qui pourrait être proposé.


ISSR


Communiqué à télécharger :

ISSR (indemnité remplacement) divisée par deux en 20 ans !

ISSR (indemnité remplacement) divisée par deux en 20 ans !

Une  revalorisation massive de l’ISSR est absolument indispensable !
Cette revendication est portée par notre fédération au niveau ministériel.

Reçue en audience au ministère le 18 mars, la FNEC FP-FO a réaffirmé son exigence d’une augmentation immédiate et significative de l’ISSR, qui n’a pas été augmentée depuis de nombreuses années. Cette revendication n’est pas nouvelle : le 10 décembre 2021, elle était portée par la FNEC FP-FO dans un courrier au ministre resté sans réponse… Lors de l’audience du 18 mars, les représentants du ministre ont indiqué qu’ils entendaient la demande de la FNEC FP-FO, que celle-ci était « à l’étude » afin de voir si elle était possible budgétairement…

L’érosion de l’indemnité de remplacement n’est plus tenable !

En effet, en 2001, le premier niveau d’ISSR était de 91 FF nets par jour, soit 13.8 €

En  2022, le premier niveau d’ISSR est de 15.38 € bruts, soit 13€ nets environ déduction faite des prélèvements sociaux de type CSG/ CRDS  qui affectent cette indemnité et qui ne cessent de croître depuis 20 ans. 

Le montant net d’ISSR journalier, sans même tenir compte de l’explosion de l’inflation a donc baissé de 6% en monnaie courantedepuis 20 ans.

Pire, un remplaçant pouvait prétendre, il y a 20 ans, toucher l’ISSR les mercredis, samedis et dimanche, soit 13,8 € x 30 = 414 euros nets pour un mois plein s’il effectuait un remplacement long. Or, le paiement de l’ISSR les mercredis et week-ends a été supprimé il y a 15 ans.
Aujourd’hui, depuis 2007, on ne touche plus cette indemnité que les jours de remplacement effectif soit, dans le cadre d’une semaine de 5 jours : 13€ x 20 = 260 € ou, dans le cadre d’une semaine à 4 jours : 13 x 16 = 208 €. 

L’ISSR nette moyenne mensuelle en monnaie courante a donc été divisée par deux en 20 ans. Si en plus on tient compte de l’inflation, il ne reste plus grand-chose !

 Pour signer la pétition cliquer ICI

Les remplaçants gérés par une start-up privée  !

Les remplaçants gérés par une start-up privée !

Dans la majorité des départements, les IA-DASEN, sur consignes du ministre Blanquer, ont modifié ou modifient la gestion du remplacement des enseignants du 1er degré, parfois du jour au lendemain !

Parfois, la gestion des ZIL est transférée des circonscriptions vers les DSDEN, générant une désorganisation des services, de nombreuses erreurs et un épuisement des personnels. Rappelons que de nombreux départements ont déjà perdu la distinction ZIL et BD ces dernières années, les remplaçants se retrouvant de fait plus flexibles.

Dans 16 départements, la gestion est désormais basculée vers une start-up privée qui via son application Andjaro devient le sous-traitant des DSDEN en rentabilisant au maximum tous les remplaçants et les frais auxquels ils peuvent prétendre.

Le Ministre privatise les services de gestion des remplaçants plutôt que de créer des postes !

Le SNUDI-FO est au côté des personnels pour obtenir satisfaction et exige la création massive de postes notamment de remplaçants, le maintien ou le retour de la distinction ZIL et BD effective et le retour à la gestion par les services de l’Education Nationale de tous les remplaçants.

 

La FNEC FP-FO défend le pouvoir d’achat des personnels : elle a rappelé qu’elle revendique sans relâche avec sa fédération générale de fonctionnaires, le dégel du point d’indice d’au moins 20 % pour compenser la perte de pouvoir d’achat.

La FNEC FP-FO exige une augmentation significative de l’indemnité de sujétion spéciale de remplacement par la revalorisation du taux journalier moyen de l’ISSR, qui n’a pas été augmenté depuis de très nombreuses années. A ce titre, la FNEC FP-F0 t’invite à signer la pétition ci-jointe qui exigent du Ministre la revalorisation immédiate de l’ISSR à hauteur de l’augmentation des prix des carburants.


220328 Communiqué SNUDI-FO remplacement

Communiqué et pétition à télécharger :

Remplaçants ? … « Absents ! »

Remplaçants ? … « Absents ! »

Le SNUDI-FO et sa fédération, la FNEC FP-FO, se sont adressés à de multiples reprises au ministre M. Blanquer pour lui signaler le manque de remplaçants dans les classes.

La situation du remplacement ne s’améliore pas… Dans certains départements ce sont toujours des centaines d’enseignants absents qui ne sont pas remplacés chaque jour.

Ce n’est donc pas un problème ponctuel, comme aime à le faire croire le Ministre, mais bien un problème structurel qui s’aggrave d’année en année, Covid19 ou pas.

Cette situation pénalise les élèves et les personnels.

Le ministre doit créer les postes et recruter massivement, dès à présent !

Suite à la grève massive du 13 janvier, le ministre Blanquer et le premier ministre Castex ont certes été contraints d’annoncer le recrutement en tant que fonctionnaires de l’ensemble des candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires… mais le compte n’y est pas loin s’en faut !

D’autant plus que dans cette situation, et alors que les postes et les personnels en UPE2A sont déjà notoirement insuffisants, l’arrivée de réfugiés ukrainiens va poser ce problème de manière plus aiguë encore. Quels postes d’UPE2A le ministre entend-il créer immédiatement afin que les élèves allophones, d’où qu’ils viennent, puissent être scolarisés dans les meilleures conditions ?

La revendication portée par le SNUDI-FO et la FNEC FP-FO, à savoir le recrutement immédiat d’enseignants sous statut, notamment par la création immédiate de postes et le réabondement des listes complémentaires est plus que jamais d’actualité.


220316 Communiqué SNUDI-FO manque de remplaçants


Communiqué à télécharger :

Remplaçants ? … « Absents ! »

Nouvelle gestion des remplacements : une attaque contre les personnels !

Améliorer l’efficience du remplacement, c’est le prétexte utilisé par les IA-DASEN de deux départements pour annoncer la modification de la gestion du remplacement des professeurs des écoles, sur consignes du Ministre. Dans ces deux départements, ces projets suscitent un rejet des personnels qui se mobilisent avec l’aide de la FNEC FP-FO afin d’obtenir leur abandon.

Ces restructurations qui menacent les conditions de travail des personnels administratifs et enseignants s’articulent avec les projets ministériels inscrits dans le Grenelle notamment celui de fusion des corps d’inspection en janvier 2023, les IEN perdant la prérogative de gestion des écoles ; gestion qui retombera sur les directeurs d’école dans le cadre de la Loi Rilhac et menaçant de fait l’existence même des circonscriptions.

C’est toute l’architecture de l’école républicaine qui est menacée.

Par ailleurs, les derniers départements ayant conservé les missions distinctes des ZIL et des BD sont dans le collimateur du Ministère, leur fusion amenant une plus grande flexibilité dans leur gestion.

 

La FNEC FP-FO rappelle sa vive opposition à la restructuration de la gestion du remplacement, à la remise en cause des missions des personnels et à la privatisation des services administratifs et invite les personnels à se réunir avec le SNUDI-FO et le SPASEEN-FO pour organiser la mobilisation afin d’obtenir l’abandon de ces projets.

Elle invite les IEN qui refusent la fusion des corps d’inspection, la loi Rilhac et ses conséquences sur leurs missions à prendre contact avec le syndicat Id-FO.(bulletin ID-FO à retrouver ICI)


22 02 21 - Restructuration de la gestion du remplacement - une attaque contre les personnels

Communiqué à télécharger :