Projet Rilhac : STOP !

Projet Rilhac : STOP !

Aux intenables conditions de travail des directeurs, l’État répond : Loi Rilhac !
Ce projet de loi, créant la fonction de directrice ou de directeur d’école, est-il de nature à améliorer les choses ? C’est tout le contraire ! 

Délégation de compétences, autorité fonctionnelle : voilà les outils qui pourront permettre la création de directeurs supérieurs hiérarchiques qui évalueront voire recruteront leurs collègues ! 

C’est un changement radical du fonctionnement des écoles qui s’annonce !

Personne n’a intérêt à ce que le projet de loi Rilhac soit voté.

Le SNUDI-FO en demande l’abandon, avec l’intersyndicale SNUipp-FSU, CGT Educ’action, SUD Education.

Le SNUDI-FO continue à proposer aux autres organisations syndicales une initiative nationale pour le retrait du projet de loi Rilhac.


210507 Communiqué SNUDI-FO loi Rilhac

Communiqué à télécharger :

Directeurs : les nouveaux assistants médicaux de l’Éducation nationale ?

Directeurs : les nouveaux assistants médicaux de l’Éducation nationale ?

Les médias nationaux et maintenant locaux relaient, à grand renfort de photos touchantes et empathiques, l’opération de Tests salivaires massifs lancée dans les écoles.

Sans l’intervention auprès du Ministère de la FNEC FP-FO et du SNUDI-FO , les personnels des écoles, enseignants et AESH, auraient dû prendre en charge les prélèvements !
Ces tâches sont donc assurées par les personnels de santé scolaire avec l’appui de médiateurs de lutte anti-Covid (L.A.C.) recrutés par les académies pour 3 mois…
Le SNUDI-FO revendique le recrutement immédiat et massif d’infirmières et de médecins de l’Éducation nationale.

Cependant, rien n’est réglé pour gérer le côté administratif des Tests… qui le Ministère va-t-il donc solliciter ? Les Directeurs d’école, évidemment, qui deviennent maintenant assistants médicaux !

Pour le SNUDI-FO, cette situation est inacceptable ! Les directeurs en ont assez des tâches supplémentaires.

Le 12 mars, la FNEC FP-FO a adressé au Ministre un courrier à lire ICI.

 


210311 Communiqué SNUDI-FO Tests salivaires

Communiqué et courrier à télécharger :

 

Ensemble CONTRE la loi Rilhac !

Ensemble CONTRE la loi Rilhac !

La proposition de loi Rilhac sur la direction d’école, votée par l’Assemblée Nationale en juin 2020, va maintenant passer au Sénat mercredi 10 mars 2021.

Cette proposition de loi est donc un premier pas vers la mise en place de directeurs Supérieurs hiérarchiques, chefs d’établissements soumis à toutes les pressions locales au sein d’écoles devenues autonomes.


210310 Communiqué intersyndical loi Rilhac

Communiqué à télécharger :

Projet Rilhac : STOP !

Loi Rilhac : stop !

Depuis des années, la charge de travail imposée aux directeurs par le ministre et ses représentants, au mépris du décret de 1989 sur la direction d’école qui détermine précisément leurs missions, ne fait que s’accentuer. Avec la crise sanitaire, les protocoles successifs à mettre en œuvre, les ordres et les contrordres, ces injonctions sont devenues insupportables pour les directeurs.

C’est dans cette situation que la proposition de loi Rilhac sur la direction d’école, votée par l’Assemblée Nationale en juin 2020, va maintenant passer au Sénat mercredi 10 mars 2021.

La proposition de loi Rilhac est donc un premier pas vers la mise en place de directeurs Supérieurs hiérarchiques, chefs d’établissements soumis à toutes les pressions locales au sein d’écoles devenues autonomes.

La proposition de loi Rilhac n’est pas amendable. Le SNUDI-FO en demande son retrait pur et simple.

Le SNUDI-FO propose aux autres organisations syndicales de s’exprimer à nouveau en commun en ce sens.

 


210303 Communiqué SNUDI-FO Rilhac Senat

Communiqué à télécharger :

Formation de directeurs le 10 mars 2021 : aucune obligation !!

Formation de directeurs le 10 mars 2021 : aucune obligation !!

Les directeurs et directrices ont été destinataires le 11 février d’une convocation GAIA pour une formation  intitulée « LA DIRECTION D’ECOLE – ACCOMPAGNEMENT DES DIRECTEURS D’ECOLE » le mercredi 10 mars 2021 de 14h à 16h30.

 

Cette formation, comme la formation du 27 janvier 2021 sur les valeurs de la République et la laïcité, n’est pas obligatoire.

 

Il s’agit d’une formation à l’initiative du Rectorat, intitulée « Signes faibles, radicalisation ». Un lien de connexion sera bientôt envoyé aux directeurs et directrices.

 

Pour les collègues intéressés par cette formation :

–  il n’est pas obligatoire d’être dans son école pour participer à cette visio,

–  cette formation s’inscrit dans les 18h de formation, donc il est possible de la prioriser sur le plan de formation de circonscription ou les constellations,

– comme la formation du 27 janvier, elle sera sans doute reproposée en lien après, puisque enregistrée.

 

Comme l’a rappelé le SNUDI-FO dans le mail envoyé le 5 janvier 2021 à Monsieur Pinel, IEN-A, les directeurs ont les mêmes obligations règlementaires de service que les autres professeurs des écoles. Ils n’ont pas à réaliser plus de 18h d’animations pédagogiques.

Projet Rilhac : STOP !

Directeur Supérieur Hiérarchique : le Ministre confirme !

Le SNUDI-FO alerte depuis plusieurs mois les personnels sur le contenu de la proposition de loi Rilhac créant la fonction de directeur d’école qui, dans son article 1, indique : « Il (le directeur) bénéficie d’une délégation de compétences de l’autorité académique pour le bon fonctionnement de l’école qu’il dirige. »

Cette proposition de loi s’articule parfaitement avec les groupes de travail du Grenelle. Ainsi, est annoncée une fusion des corps d’inspection du 1er et du 2nd degré, la disparition des IEN et des IA-IPR au profit « d’inspecteurs territoriaux

Et pendant ce temps, qu’en est-il des revendications des directeurs ?

A la revendication d’augmentation des quotités de décharge de toutes les écoles et de mise en place d’une décharge hebdomadaire pour les écoles de 1 à 3 classes, le ministre se contente de répondre en augmentant la décharge hebdomadaire de seulement 5,14% des directeurs !

Refusant de répondre à l’exigence d’une réelle amélioration financière (100 points d’indice pour tous), il ne consent qu’à pérenniser la prime de 450€ brut par an, soit 37,50€ brut par mois !

Enfin, toujours aucune aide administrative statutaire gérée par l’Education Nationale n’est prévue dans les écoles !

Le SNUDI-FO continuera à s’opposer à toutes ces contre-réformes qui visent à détruire le cadre de l’Ecole Républicaine et va prendre contact avec les autres organisations syndicales pour s’adresser au ministre en ce sens.

 


210202 Communiqué SNUDI-FO Synthèse Grenelle Direction

Communiqué à télécharger :