Compte rendu du CDEN du 8 novembre 2022

Compte rendu du CDEN du 8 novembre 2022

Un CDEN s’est tenu ce mardi 8 novembre 2022. Il avait pour ordre du jour, entre autres,  le bilan de rentrée dans les 1er et 2nd degrés pour notre département. Il s’est déroulé en présentiel, avec possibilité de visio-conférence.
Thomas Ruelle et Julien Schneider représentaient la FNEC FP-FP 02 (SNUDI-F0 02).

 27 Présents à ce CDEN :

– Administration : M. Sebille (DASEN), M. le Secrétaire général de la Préfecture,  M. Bouvet (Secrétaire Général), M. Lobjois et M. Mehauden (DSDEN 02), Mme Loquet (IEN Orientation), Mme Cail (Conseillère Départementale).
– Représentant de JPA
– Des élus du département
– Association de parents d’élèves : FCPE, UNAAPE
– Des DDEN
– Organisations syndicales : FNECFP-FO 02 (SNUDI-FO 02), FSU, SE-UNSA, SNALC, SGEN-CFDT

Déclarations liminaires de la FNEC FP-FO 02 (à lire ICI), de la FSU, du SGEN-CFDT et du SNALC.

Cadre général et éléments de réponse aux Déclarations Liminaires :
Les ressources humaines sont en situation  de tension dans le département comme ailleurs en France. Les emplois de l’Éducation Nationale semblent entrer en concurrence avec d’autres secteurs. Les professeurs de Lettres sont les plus rares, tout comme les emplois médicaux.
Le recrutement de contractuels ne représente que 18 ou 19 postes sur le département et constitue donc un recours marginal de l’administration. Le job dating ne sert qu’à identifier des candidats plausibles mais ne constitue pas un recrutement en soi.
Le recrutement d’AESH pose des problèmes car les demandes augmentent énormément depuis quelques années : 10% pour cette rentrée. Actuellement, il y a 1 500 AESH dans l’Aisne contre 650 il y a 3 ans. A la rentrée 2023, une augmentation de 10% de leur salaire est actée.

1) Approbation du procès-verbal du CDEN du 4 février 2022 à l’unanimité.

2) Bilan de rentrée scolaire dans les 1er et 2nd degrés ; constat des effectifs.
Comme chaque année depuis 5 ans, nous comptons 1 079 élèves de moins à cette rentrée dans le 1er degré (5 000 en 5 ans).
Globalement, les territoires ruraux perdent des élèves notamment dans les classes d’âge inférieures à 5 ans. Seule la circonscription de Villers-Cotterêts gagne des élèves (+19).

Dans le premier degré, le nombre d’écoles à moins de 4 classes diminue au profit d’écoles à 6 classes. Par rapport à 2018, il y a une école à plus de 14 classes en plus dans le département. Comme à Dampleux cette année, d’autres projets de regroupements scolaires sont à l’étude.

56,1% des écoles ont de 1 à 4 classes et représentent 28,6% des élèves.
Le nombre d’élèves par classe est en baisse constante et s’élève à 20,16 dans l’Aisne pour 20,76 dans l’Académie et 21,8 en France.
Le nombre de postes pour 100 élèves augmente et s’élève à 6,46 dans l’Aisne pour 6,08 dans l’Académie et 5,84 en France. Même constat dans les écoles privées.
La proportion de classes de GS/CP /CE1 à moins de 24 élèves est de 93,7% et progresse encore cette année.

Dans le second degré, le nombre d’élèves est quasiment stable à 22 858 (-6) pour le public et progresse de 42 dans le privé.
De la même manière, le nombre d’élèves par division est stable dans le privé comme dans le public.

Malgré ces constats, FNEC FP-FO 02 n’a pas le même retour des collègues sur le terrain. Trop de classes sont surchargées et les conditions de travail ne sont pas acceptables. Les moyens sont insuffisants : manque de RASED, de remplaçants, de structures adaptées. Nous demandons l’abandon des suppressions de postes pour 2023 et la création de tous les postes nécessaires ainsi que le recrutement par voie de concours et l’arrêt du job dating.

3) Résultats aux examens.
Les premiers constats montrent que les écoles ayant bénéficié du plan lecture ont considérablement amélioré leur réussite aux évaluations, sans atteindre la moyenne départementale.

Brevet : 80,8% de réussite dans l’Aisne ; 87,5% en France et 84,4% dans l’académie d’Amiens. A noter que le pourcentage de réussite dans l’Aisne a chuté de plus de 5 points par rapport à 2021.

Bac : 88,7% de réussite dans l’Aisne ;  94,4% en  France et 89,5% dans l’académie d’Amiens. Les taux de réussite baissent également pour les BAC techniques et professionnels.

En réponse à ces chiffres, la FNEC FP FO demande toujours l’abandon du Bac Blanquer et le retour au Baccalauréat national avec des épreuves disciplinaires terminales, nationales et anonymes.

4) Les modifications des horaires des écoles
Il n’y a pas eu de modification des horaires cette année. Pour 2022/2023, 11 écoles publiques et 1 école privée fonctionneront sur 4,5 jours.

La FNEC FP-FO réaffirme ses revendications :
– p
our une année scolaire de 36 semaines, de 4 jours partout sur le territoire.
– p
our le respect des deux mois de congés d’été
– p
our un calendrier respectant le rythme 7 semaines de classes / 2 semaines de congés.

5) Modification de secteurs de collèges
2 territoires ont fait l’objet d’une modification en raison de déséquilibres :
– les élèves de l’école Juge Magnaud de Chateau-Thierry (REP) iront au collège Racine (non REP) aux dépens de Jean Rostand.
– la création du RPI de Dampleux a engendré des modifications des communes alimentant les collèges Max Dussuchal (-40/45 élèves sur 4 ans) et François 1er (+70/75 élèves sur 4 ans). De même, le collège de Neuilly Saint Front perdra environ 30 élèves dans les 4 prochaines années.

6) Egalité des chances
Les élèves à besoins particuliers sont répartis de la manière suivante : 898 en SEGPA, 597 en ULIS et 183 en UPE2A. Leur nombre diminue sauf en ULIS mais cette hausse est simplement liée à un transfert depuis les SEGPA.

Le nombre de structures particulières progresse également cette année :
– 61 ULIS soit 3 de +.
– 9 UPE2A (+3) et 10 modules linguistiques.
– 4 Classes relais et 2 ateliers relais.
– Micro collège de LA FERE.

7) Renouvellement des Délégués Départementaux de l’Education Nationale(DDEN)
3 nouveaux candidats sont proposés et approuvés par le CDEN.

 La FNEC FP-FO réaffirme ses revendications :
– l’abrogation de toutes les contre-réformes en cours à l’Education nationale (PPCR, réforme du collège, du lycée, du lycée professionnelle, Grenelle de l’Education, loi Rilhac…),
– l’arrêt de toutes les mesures de territorialisation de l’Éducation avec le PLE et les RH de proximité,
– l’abandon du dispositif d’évaluation d’école et d’établissement,
– l’abandon des PIAL et la création d’un vrai statut, avec un vrai salaire, pour les AESH,
– l’abandon du bac Blanquer et le retour au Baccalauréat national avec des épreuves disciplinaires terminales, nationales et anonymes,
– l’augmentation immédiate du point d’indice de 25%,
– l’abandon des suppressions de postes pour 2023 et la création de tous les postes nécessaires ainsi que le recrutement par voie de concours et l’arrêt du job dating.


Déclaration liminaire à télécharger :

CTSD carte scolaire de rentrée – Compte rendu

CTSD carte scolaire de rentrée – Compte rendu

Le CTSD de rentrée s’est tenu ce mardi 6 septembre 2022, en présentiel à la DSDEN. Les mesures d’ajustement pour la rentrée  2022/2023 dans le 1er degré du département de l’Aisne étaient à l’ordre du jour .

Julien SCHNEIDER y représentait la FNEC FP-FO 02 (SNUDI-FO 02).

Présents :

Administration :
M. SEBILLE  Hervé (DASEN), M. PINEL (IEN-Adjoint), des personnels de la DIPRED : Mme Dehouck – M. Lobjois – M. Mehauden – M. Thébault

Organisations syndicales :
FNEC FP-FO 02 (SNUDI-FO 02) : Julien SCHNEIDER
FSU : 4 / SE-UNSA : 2 / SNALC-SNE : 2  / SGEN-CFDT : 1

Déclarations liminaires de la FNEC FP-FO 02 (à lire ICI), de la FSU, du SGEN-CFDT et du SNALC-SNE. Pas de déclaration de l’UNSA.

Réponse du DASEN aux déclarations liminaires :

Il y a 3394 PE dans le département de l’Aisne dont 280 remplaçants. Tous les enseignants du département sont affectés (sauf quelques situations très particulières). Toute la liste complémentaire du concours est absorbé (25 personnes).

Le DASEN  a accordé 6 exeat.

La FNEC FP-FO revendique l’accord de toutes les demandes d’exeat des personnels. Le refus met très souvent les collègues dans des situations très difficiles.

L’Aisne a droit à 20 postes de contractuels. 8 sont déjà recrutés « par anticipation ». Ils ont été invités à la semaine d’accueil des stagiaires à l’INSPE. Ils auront une semaine de formation sur le niveau concerné avec un maître formateur et un tuilage avec un remplaçant sur la classe. Ils ne seront en poste qu’à partir du 12 septembre 2022. Ils auront un suivi avec un CPD sur leur 18h00 : 1h de formation de tous les 15j selon les besoins + un accompagnement de l’équipe de circonscription.

La FNEC FP-FO 02 revendique des concours exceptionnels, dès la 3ème année de Licence, tout de suite, pour recruter des personnels fonctionnaires d’État en nombre suffisant. La FNEC FP-FO 02 s’oppose au recrutement de contractuels pour pallier le manque d’enseignants fonctionnaires résultat d’une réforme catastrophique de la formation initiale.

AESH :

L’académie d’Amiens a eu une dotation de 250 ETP (emploi temps plein sur la base de 35h) dont 100 pour l’Aisne.

Au niveau des notifications : 1/4 des PIALs sont en manque d’AESH sur les 61 PIALs du département. Les recrutements de rentrée vont couvrir ce manque.

L’administration a proposé une augmentation de quotité de service aux AESH qui n’étaient pas à 24h : 330 contrats seront donc augmentés à la rentrée.

Il faut contacter les services pour demander une augmentation de quotité de service si vous êtes toujours à moins de 24h/semaine : M. MEHAUDEN à la DSDEN 02 gère les demandes. N’hésitez à nous contacter.

Les mesures d’ajustement de rentrée dans le 1er degré :

Ouvertures :

  • – Ecole Michelet de Soissons +1
  • – Ecole Jules Verne de Belleu  +1
  • – Ecole de Pasly +1
  • – Watigny : mise en place d’un moyen supplémentaire pour l’année scolaire

Fermeture :

Ecole Ramon de Soissons  -1

Lors du vote de ces mesures, le FNEC FP-FO s’est abstenu. Nous saluons les ouvertures proposées, dénonçons la fermeture mais le DASEN aurait dû ouvrir d’autres classes dans des écoles avec de gros effectifs. La FNEC FP-F0 02 a défendu les dossiers qui lui avait été confiés.

Vote des organisations syndicales :

  • – Ne prend pas part au vote : 1 (FSU-SNUIPP)
  • – POUR : 0
  • – CONTRE : 3 (UNSA / SNALC-SNE)
  • – ABSTENTION : 5 (FNEC FP-FO / SGEN-CFDT / FSU-SNUIPP)

 

La FNEC FP-FO exige la satisfaction de ses revendications:

➢ Création de tous les postes nécessaires !
➢ Utilisation de l’intégralité des listes complémentaires et leur réabondement !
➢ Recrutement statutaire à Bac +3 (Bac +4 pour l’agrégation) avec formation professionnelle sous statut ! Mise en place de concours exceptionnels tout de suite !
➢ Titularisation immédiate de tous les contractuels qui le souhaitent !
➢ Réintégration de tous les personnels suspendus !
➢ Un statut pour les AESH et les AED !
➢ Non à la vie chère : ouverture immédiate de négociations pour la revalorisation du point d’indice à minima à hauteur de l’inflation et pour le rattrapage des pertes depuis 2000 !

 


Compte-rendu du CTSD du 30 juin 2022

Compte-rendu du CTSD du 30 juin 2022

Un CTSD s’est tenu ce jeudi 30 juin 2022, en présentiel à la DSDEN. Les mesures d’ajustement pour la rentrée 2022/2023 étaient à l’ordre du jour.

Thomas RUELLE et Julien SCHNEIDER y représentaient la FNEC FP-FO (SNUDI-FO 02).

Présents :

Administration :
M. SEBILLE  Hervé (DASEN), M. PINEL (IEN-Adjoint), des personnels de la DIPRED

Organisations syndicales :
FNEC FP-FO 02 (SNUDI-FO 02) : Thomas Ruelle et Julien SCHNEIDER
FSU : 6 / SE-UNSA : 2 / SNALC-SNE : 2  / SGEN-CFDT : 2

Déclarations liminaires de la FNEC FP-FO 02 (à lire ICI), de la FSU, de l’UNSA, du SGEN-CFDT et du SNALC-SNE.

Réponse du DASEN aux déclarations liminaires :

La barre d’admission au CRPE a été fixée à 10/20, soit 249 admis sur 256.
L’admission est à 13,50/20 pour le 3ème concours pour 15 places avec constitution de 28 personnes sur la Liste Complémentaire déjà consommée de 7 postes pour combler le manque du CRPE. Il reste donc 21 personnes sur la liste complémentaire.
Des contractuels seront embauchés et des formations seront proposées.

La FNEC FP-FO 02 revendique des concours exceptionnels, dès la 3ème année de Licence, tout de suite, pour recruter des personnels fonctionnaires d’État en nombre suffisant. La FNEC FP-FO 02 s’oppose au recrutement de contractuels pour pallier le manque d’enseignants fonctionnaires résultat d’une réforme catastrophique de la formation initiale.

Concernant le remplacement, il y a 280 remplaçants dans le département. Pour le DASEN, «hors crise», le niveau de remplacement est très bon. En pleine crise, il y a jusqu’à 500 absences (toutes raisons confondues).
Selon les services , la distance moyenne de remplacement est située entre 27 et 32 km.

En février, la FNEC FP-FO 02 dénonçait l’absence de créations de postes de remplaçants alors que le nombre de classes non remplacées a littéralement explosé cette année. Nous demeurons très inquiets à ce sujet.

Les mesures d’ajustement dans le 1er degré pour la rentrée 2022

Abandon de fermetures prévues lors du dernier CTSD :

– RPI Saint Aubin / Saint Paul aux Bois
– Origny en Thiérache

Fermeture confirmée :

– Watigny

Transfert de poste :

Un poste de Couvron et Aumencourt est transféré à Pouilly sur Serre

Fusion d’écoles :

Condés en brie élémentaire et maternelle

Annonces du DASEN :

Vaux Andigny : ouverture d’un poste
Fresnoy le Grand : abandon de la fermeture prévue en janvier à l’école Levaufre.
Pasly : étude de la situation à la rentrée avec stabilisation des effectifs
Coulonges-Cohan : une ouverture pour le dédoublement de CP
Fère en Tardenois : une ouverture de poste à la maternelle

Autres mesures :

– ASH : Transfert 1 poste enseignant référent du collège Jean Mermoz au collège Victor Hugo de Chauny (situation liée au 2nd degré).
– ASH : Ouverture 0,5 poste formateur ASH.
– DSDEN : Ouverture 0,5 poste Conseiller Pédagogique Départemental Arts Plastiques.
– Remplacement : Fermeture 4 postes TRD.
– Transformation 1 poste PEMF en poste adjoint élémentaire à l’école Corrette de Saint-Quentin 002834W.
– Transformation 1 poste PEMF en poste pré-élémentaire à l’école de Brunehamel 0021963Y.
– Transformation 1 poste PEMF en poste adjoint élémentaire à l’école Soissons du Centre 0022066K.
– Transformation 1 poste adjoint élémentaire en PEMF à l’école Jules Ferry de Fère-en-Tardenois 0020459N.
– Ajout 0,5 décharge PEMF à l’école Corrette de Saint-Quentin 002834W.
– Ajout 0,5 décharge PEMF à l’école Jules Ferry de Fère-en-Tardenois 0020459N.

 

Pour la FNEC FP-FO 02, aucune fermeture ne devrait avoir lieu (surtout dans le contexte actuel) et d’autres ouvertures auraient dû être prononcées.

– Pour la FNEC FP-FO 02, aucune suppression de poste ne doit avoir lieu dans la situation que nous vivons, avec ou sans l’accord des collectivités territoriales.
– La FNEC FP-FO 02 revendique l’ouverture de classes partout où cela est nécessaire.
– La FNEC FP-FO 02 se positionne contre les fusions d’écoles qui créent des écoles trop importantes et qui retirent la spécificité de l’école maternelle.

La FNEC FP-FO 02 a donc voté CONTRE cette carte scolaire (avec le SNALC) et les autres organisations syndicales se sont abstenues (SE-Unsa /FSU-SNuipp/Sgen-CFDT).

Information diverses :

– Les directeurs déchargés à 33% auront 1 journée par semaine + 1 journée toutes les 3 semaines dans la majorité des cas pour respecter la réglementation. Certains auront encore 1.5jours par semaine en fonction de l’éloignement des compléments de service.
– Le calendrier des décharges (surtout pour les chargés d’école) va être élaboré pour diffusion avant la rentrée. Il est fort probable qu’il ne soit fixé que fin août.

La FNEC FP-FO revendique l’augmentation des quotités de décharge pour toutes les écoles ! Pas d’école sans décharge hebdomadaire !

– Modifications de sectorisation par le conseil départemental sur Château-Thierry (Secteur Jean Rostand et Jean Racine) et de Villers-Cotterets (nous contacter pour en savoir davantage).

Pour l’année scolaire 2021/2022 :

– Il y a 3094 enseignants dans l’Aisne : 9% de remplaçants (270 environ : 60 TRP et 210 TRD)
– Il y avait 110 fonctionnaires stagiaires – 18 M2 alternants – 22 contractuels

Pour la préparation de rentrée 2022 :

– Pour les stagiaires : 60% ont le master MEEF et 40% ne l’ont pas.
62 CRPE + 8 LC 2021 + 9 prolongés renouvelés + 2 stagiaires soit 81 stagiaires 2022/2023
20 M2 alternants et 20 contractuels

– Réunion prévue avec les secrétaires de circonscription le jour de la prérentrée avec la DSDEN.
– Réunion prévue pour les TR avec la DSDEN.

Bilan de l’avancement pour 2022/2023 :

– Echelon spécial de la CE : 8 agents sont promouvables (dont 1 départ à la retraite) soit 7 promus
– Classe exceptionnelle : 259 promouvables au vivier 1 et 16 promouvables au vivier 2 (2 personnes éligibles aux 2 viviers). Le contingent n’est pas encore connu.

Les avis des IEN sont consultables sur I-Prof depuis le 24 juin selon M. Pinel (IA-Adjoint).

– Hors Classe : il y a 914 promouvables et 169 ont été promus (142 femmes et 27 hommes). La liste est consultable sur le site de la DSDEN.

La FNEC FP-FO rappelle son opposition originelle à PPCR, source d’arbitraire et de division entre les personnels, à l’origine de la dégradation de la situation en matière de déroulement de carrière.

Ineat / Exeat :

La DSDEN enregistre 50 demandes d’Exeat pour 13 demandes d’Ineat.
Aucun échange possible cette année avec les départements pour faire du 1 pour 1. Il n’y aura que 4 personnes pour la Somme maximun.
Les demandes sont en cours d’examen.

La FNEC FP-FO demande à ce que toutes les demandes soient accordées.

Gestion des PIAL à la rentrée 2022 :

Il y aura un référent AESH par circonscription à 50% à la rentrée.
Des recrutements d’AESH est en cours pour la rentrée.
Des AED sont CDisables en septembre 2022, les textes vont bientôt paraître.

La FNEC FP-FO demande l’abandon des PIAL aui a considérablement dégradé les conditions de travaildes AESH puisqu’ils sont désormais appelés à intervenir dans plusieurs écoles ou établissements scolaires, à multiplier les accompagnements d’élèves. Ces services partagés demandant plus d’adaptabilité et de flexibilité, nuisent à la qualité de l’accompagnement, conduisant à du saupoudrage. Il s’agit surtout d’augmenter le nombre d’élèves accompagnés en conservant le même nombre de personnels pour faire des économies sous couvert de l’accès à l’autonomie des élèves !

 


Déclaration liminaire à télécharger :

Comité Technique Spécial Départemental : 30 juin

Comité Technique Spécial Départemental : 30 juin

Un CTSD (rentrée 2022/2023) est programmé le jeudi 30 juin dans la matinée. Si votre école est en situation de tension au niveau des effectifs, c’est la dernière chance d’ajustement.

Pour pouvoir vous défendre au mieux lors de ce Comité Technique Spécial Départemental du 1er degré, nous vous invitons à nous faire parvenir votre fiche de contrôle « carte scolaire » à remplir en ligne ICI.

Vous pouvez également remplir cette fiche de contrôle pour une demande d’ouverture de classe dans votre école.

Le SNUDI-FO 02 reste à votre écoute si vous avez des questions.

Compte rendu du CDEN du 8 novembre 2022

CAPD recours PPCR du 3 mars

Le jeudi 3 mars 2022 s’est tenue une CAPD qui avait pour ordre du jour les recours individuels déposés par 2 enseignants sur les appréciations finales suite aux rendez-vous de carrière de la campagne 2020-2021.

Le SNUDI-FO 02 était représenté par John Lecras et Sabrina Dos Santos. (Déclaration Liminaire)

Le DASEN rappelle qu’il s’agit d’une CAPD extraordinaire liée aux recours individuels formulés par 2 enseignants qui ont saisi la CAPD. Sans ces 2 recours, cette CAPD n’aurait pas lieu.

Recours PPCR :

M. BOUVET, Secrétaire Général,  rappelle le cadre des RDV PPCR.

En 2020/2021, il y a eu 101 RDV carrière (6ème échelon), 101 (8ème échelon) 133 (9ème échelon).

1er et 2ème RDV carrière > 30% obtiennent une accélération sur 101 donc 30 bénéficieront de cette accélération de carrière au 6ème échelon, 30 également lors du 2ème RDV.

3ème RDV > permet de faire un classement des enseignants au 9ème échelon. En mai, l’administration aura connaissance du contingent qui permettra de proposer un tableau d’avancement pour la hors-classe et classe exceptionnelle. Ce classement arrivera en fin d’année.

Rappel des lignes directrices de gestion de l’avancement : respecter la parité hommes/femmes, prendre en compte la diversité des fonctions, pas de discrimination au titre du handicap.

4 enseignants ont formulé un recours (sur délai de 30 jours) pour lequel ils ont tous obtenu le maintien de l’appréciation. Suite à ces refus, 2 enseignants ont souhaité un recours en CAPD.

Sur les 2 recours formulés, un seul a obtenu une issue favorable(le DASEN a amélioré l’appréciation finale).

Le SNUDI-FO rappelle son opposition originelle à PPCR, source d’arbitraire et de division entre les personnels, à l’origine de la dégradation de la situation en matière de déroulement de carrière.

Recrutement :

L’administration n’a pas encore les chiffres du concours, qui devraient être connus fin mars début avril.

En ce qui concerne le recrutement de contractuels : il n’y a pas de plafond.

Il y avait 30 listes complémentaires en 09/2021. Cette année, un recours à la liste a été déclaré possible en janvier (et ce jusqu’au 31 août) pour faire face à la pandémie. Ce recrutement est ouvert jusqu’à la fin de l’année, sans véritable fondement réglementaire. Pour rappel, jusqu’à présent, il était possible de recourir à la Liste Complémentaire pour pallier aux seules démissions des fonctionnaires stagiaires.

Tous les personnels appelés sur listes complémentaires seront stagiaires l’an prochain pour être titularisés à la fin de l’année de stage.

2 cas de figure possible :

– Les stagiaires  titulaires du Master MEEF 2 et qui auront le concours seront à 100% devant élèves. Ils profiteront de 10 à 20 jours de formation durant l’année.

–  ceux sans le master seront à 50%.

La FNEC FP-FO rappelle ses revendications :
– Un recrutement immédiat et à hauteur des besoins de personnels sous statut !
– Ouverture et réabondement des listes complémentaires ! Mise en place de concours exceptionnels si nécessaire !
– Le réemploi et la titularisation de tous les contractuels qui le souhaitent !
– Les ouvertures de postes nécessaires et l’arrêt des fermetures !
– Abrogation de la masterisation et de la réforme Blanquer des concours
– Recrutements sous statut à Bac+3 avec une véritable formation pendant l’année de stage !

 Remplacement :

Le DASEN indique que la situation s’améliore depuis la rentrée de février. Janvier a été la période la plus difficile depuis le début de la pandémie (inédite en terme de contagion) .

Le DASEN remercie les enseignants et les directeurs de toutes les écoles. Il est conscient des difficultés affrontées pendant cette période.


Déclaration liminaire à télécharger :

 

CTSD carte scolaire de rentrée – Compte rendu

CDEN carte scolaire du 4 février 2022 : très peu d’annonces !

La suite des opérations de carte scolaire pour la rentrée scolaire 2022 s’est poursuivie aujourd’hui avec le CDEN qui s’est tenu de façon hybride (en présentiel et en visioconférence). Cette réunion fait suite aux deux CTSD du 25 janvier et du 3 février 2022.

Il avait pour ordre du jour, entre autres,  la préparation de la rentrée 2022 dans les 1er et 2nd degrés avec les mesures de carte scolaire pour notre département.

Thomas RUELLE et Bruno Gronnier représentaient la FNEC FP-FO 02 (SNUDI-F0 02).

Présents à ce CDEN :

– Administration : M. Sebille (DASEN), M. Pinel (IA-Adjoint), M. le secrétaire général de la préfecture,  M. Bouvet (Secrétaire Général), M. Lobjois et M. Mehauden (DSDEN 02), M. Delhaye (Conseil Régional)
– Des élus du département (maire de Chery les pouilly, David Bobin, M. Colpart, Mme Tujek…)
– Association de parents d’élèves UNAAPE (Mme Martinez) et FCPE avec des parents d’élèves,
–Des DDEN (Mme Vibbes),
– Organisations syndicales : FNEC FP-FO 02 (SNUDI-FO 02), FSU, SE-UNSA, SNALC, SGEN-CFDT

Déclarations liminaires de la FNEC FP-FO 02 (à lire ICI), de la FSU, de l’UNSA, du SGEN-CFDT, SNALC, DDEN.

Nous rappelons que le DASEN est resté campé sur ses propositions de départ. Il n’est revenu que sur une seule de ses mesures lors des deux CTSD malgré nos interventions et celles des autres organisations syndicales.

Retrouvez sur ce lien le projet complet de carte scolaire à l’issue du dernier CTSD du 25/01/2022 : Projet au 25/01/2022

Annonces lors de ce CDEN :

  • – Ecole de Saint Paul au bois : suspension de la fermeture dans l’attente des effectifs de juin.
  • – Ecole de Watigny : suspension de la fermeture en attendant l’accord entre élus.
  • – Ecole d’Origny : maintien de la fermeture mais suivi à la hausse en attendant juin.

 

Compte rendu de ce CDEN :

– Réponses du DASEN suite à la lecture des DL : pas de réponse précise mais des précisions données lors des échanges du CDEN.

– Approbation et points de correction des procès verbaux : PV du 9 février 2021, du 9 novembre 2021.

– Fixation de la valeur de l’IRL des instituteurs (1055 instituteurs en 2002 contre 5 en 2022) : 2228euros.

 

Préparation de la rentrée scolaire 2022 :

Moins 67000 élèves à l’échelle Nationale avec les Académies de Besançon et d’Amiens les plus touchées. Dans l’Académie, on passe de 51182 en 2017 à 45877 élèves en 2022.

Les effectifs dans les « petites classes » diminuent plus notamment de la Petite Section à la Grande Section.

Le taux d’encadrement (= nombre d’élèves par PE) dans l’Aisne est de 20,22 : il est donc bien inférieur à la moyenne Nationale.

Malgré ces constats, la FNEC FP-FO 02 n’a pas le même retour des collègues sur le terrain. Trop de classes sont surchargées et les conditions de travail ne sont pas acceptables. Les moyens sont insuffisants : manque de RASED, de remplaçants, de structures adaptées…

1er degré :

Priorités de la DSDEN : suivi de l’instruction à domicile pour ramener les élèves à l’école (environ 400 élèves concernés en ce moment contre 650 au plus fort de la gestion  de la pandémie) ; finaliser les plafonnements à 24 en GS, CP et CE1 ; améliorer les décharges de direction, accompagner les territoires ruraux en évitant les fermetures d’école sans accord local ; étendre les expérimentations relatives aux politiques territoriales.

Le DASEN commente ensuite les documents de la carte scolaire en commençant par le premier degré en justifiant ses choix par l’application des politiques Nationales (cf compte rendu des CTSD).

 

2nd degré :

Dans l’Aisne, 270 collégiens en moins, avec les SEGPA. Le DASEN évoque les difficultés de transport des élèves de SEGPA à la vue de la ruralité du département, tout en renouvelant le soutien de l’administration envers ces dispositifs.

24,6 élèves en moyenne dans l’Aisne (22,52 en Education prioritaire et  25,41 hors Education Prioritaire).

Le nombre d’heures par élève dans l’Aisne de 1,22 est au dessus de la moyenne Nationale également.

Les priorités pour le second degré :

  • – L’accompagnement des élèves en situation de handicap avec la création de 2 ULIS supplémentaires.
  • – Le renforcement des valeurs de la République avec l’accentuation de l’enseignement moral et civique.
  • – Déployer l’enseignement facultatif de « Français et culture antique ».
  • – Renforcer la mixité sociale au sein des EPLE par l’ouverture de sections internationales.
  • – Poursuivre l’ouverture de cités éducatives (Secteur Charlemagne LAON).
  • – Poursuivre la mise en place des parcours préparatoires au professorat des écoles avec une création à Gérard de Nerval à Soissons à la rentrée 2022

La population d’élèves allophones s’accroît sur le département d’où les choix de création d’UPE2A et de modules linguistiques.

A noter : on observe des mouvements de population dans les lycées de Villers-Cotterêts et de Château Thierry : une décision sera présentée au prochain CDEN de septembre 2022 afin de répondre à un équilibrage.

Le DASEN rappelle que des ajustements de carte scolaire sont envisageables localement en juin sans garantir de moyens supplémentaires.

Ces prochains mois, si la situation évolue dans votre école avec une augmentation ou une baisse des effectifs, un CTSD d’ajustement est prévu le 30 juin 2022. Donc tout est encore possible jusqu’à la fin de l’année scolaire : aussi bien une demande d’ouverture qu’une proposition de fermeture. Dans tous les cas, n’hésitez pas à nous contacter.

La DDEN  regrette la non prise en compte des propositions de 4 nouvelles candidatures sur le département en amont du CDEN. Le DASEN propose donc ces candidats à l’assemblée qui valide.

Autres informations :

Dans le 2nd degré :

  • Pas de modifications de divisions.
  • Quelques modifications possibles d’heures poste et HSA localement.
  • Chaque délégation d’ établissement le désirant sera reçue dès la rentrée.

 

VOTES CARTE SCOLAIRE 2022 :

  • – 1er degré : Abstentions = 2 ; Contres = 12 ; Pour = 10
  • – 2nd degré : Abstentions = 4 ; Contres = 10 ; Pour = 10

Pour la FNEC FP-FO 02, aucune fermeture ne devrait avoir lieu (surtout dans le contexte actuel) et d’autres ouvertures doivent être prononcées. La FNEC FP-FO 02 revendique l’ouverture de classes partout où cela est nécessaire et la création de postes de remplaçants en grand nombre.

Le ministre Blanquer prépare une rentrée 2022 catastrophique. La FNEC FP-FO ne l’accepte pas et revendique :

  • – L’abandon de la réforme de la formation initiale des enseignants et le retour à une véritable formation pour les stagiaires ;
  • – La création des postes pour ouvrir des classes partout où cela est nécessaire, pour arrêter les fermetures de classes ;
  • – La création de postes de remplaçants pour que chaque enseignant absent soit remplacé ;
  • – Les créations de postes spécialisés, de PsyEN, d’AESH… nécessaires à la prise en charge de tous les élèves en difficulté ou en situation de handicap, l’abandon des PIAL et l’arrêt de la logique d’inclusion systématique et forcée ;
  • – L’augmentation des décharges de direction pour toutes les écoles. Pas une école sans décharge hebdomadaire ;
  • – L’abandon des formations en constellations et des évaluations d’école ;
  • – Le recrutement immédiat de tous les candidats aux concours inscrits sur les listes complémentaires et le réabondement de celles-ci, la titularisation ou la stagiairisation de tous les contractuels qui le souhaitent ;
  • – L’augmentation de 20% de la valeur du point d’indice et une augmentation indiciaire immédiate de 183 € net par mois pour les personnels de l’Education nationale.