SNUDI-FO 02

Compte rendu et déclaration liminaire de la FNEC-FP FO 02 au CDEN du 5 décembre 2017

mardi 5 décembre 2017 par FNEC FP-FO

Un CDEN s’est tenu mardi 5 décembre 2017 avec à l’ordre du jour : le calendrier scolaire, les constats d’effectifs dans le 1er degré, la scolarisation des élèves en situation de handicap...
Retrouvez dans la déclaration liminaire et le compte rendu les positions et les revendications de Force Ouvrière (SNUDI-FO et FNEC-FP FO) sur ces différents sujets.

La FNEC-FP FO était représentée par Julien Schneider et Fabrice Huraux.

Compte rendu du CDEN

Déclarations liminaires : FNEC-FP FO 02 (à lire en fichier joint)– FSU – UNSA

Le DASEN trouve les déclarations préalables un peu sombres par rapport à la réalité surtout quand on regarde le taux d’encadrement dans l’Aisne et les résultats aux diplômes qui s’améliorent.

Pour la FNEC-FP FO, notre déclaration est un constat de la réalité du terrain. Les conditions de travail se sont dégradées depuis plusieurs années, nous ne pouvons que le constater au quotidien…

Résultats du brevet :

87.9 % de réussite sans l’Aisne (89% en France et 89.3% dans l’Académie). Résultats en augmentation.

Résultats du Bac :

85.9% pour l’Aisne, 87.9% France et 86.%1 Académique. En baisse dans l’Aisne mais moins forte que le national.

Constat de d’effectifs dans le 1er degré :

Il y avait 661 écoles en 2007/2008 et 490 en 2017/2018 dans l’Aisne. Il y a 9 écoles en moins à la rentrée de 2017 par rapport à 2016. C’est le travail des élus pour faire des regroupements avec la création de pôles scolaires, donc la fermeture des petites écoles. Le DASEN accompagne ces élus dans leurs démarches.

Il y a 683 élèves en moins entre 2016 et 2017 pour le 1er degré. Malheureusement, le phénomène va s’accroitre dans les prochaines années selon les projections de l’INSEE.

Cette année dans l’Aisne l’effectif moyen par classe est de 22,73 élèves (20.87 en Education prioritaire).

(Remarque du SNUDI-FO) : Cet effectif moyen est faussé par le dispositif « CP à 12 ». Dans les « classes normales », la réalité est tout autre.

Dans le département, le taux d’encadrement est 5.69 PE pour 100 élèves dans l’Aisne. C’est mieux que le taux national.

Il y a 4727 élèves dans le privé soit +77 élèves à la rentrée. Les effectifs augmentent depuis 2014.

(Remarque du SNUDI-FO) : Cette augmentation des effectifs du privé est conséquente depuis la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, puisque le privé n’avait aucune obligation de passer à la semaine de 4 jours et demi.

Il y a 16.1% des moins de 3ans scolarisés (6283 élèves) dans l’Aisne. C’était 13.6% en 2015. 38.6% en REP+ et 35.3% en REP dans l’Aisne. L’objectif est de 50% en REP+ et 30% en REP.

Dédoublements des classes de CP en REP+ : 552 élèves de CP sont concernés. 14 écoles de 4 secteurs de collège.

Il a fallu 50 postes : 22 CP existants/13 PDMQDC/ 15 postes pris sur les Remplaçants.

Le DASEN étudie les dédoublements en REP des CP/CE1 et CE1 en REP+ pour la rentrée 2018.

956 élèves en SEGPA en 2017/2018 soit 46 de moins de 2016/2017

(Remarque du SNUDI-FO) : Du fait du non-redoublement, les effectifs d’élèves orientés en SEGPA ne peuvent que diminuer.

Pour FNEC-FP FO 02, la mise en place des CP à 12 en REP+ bouleverse le dispositif PDMQDC et remet en cause les conditions du remplacement. Ces CP à 12 élèves ont été mis en place au mépris de toutes les règles statutaires en vigueur dans la fonction publique : pas de texte ministériel, pas de consultation des organisations syndicales représentatives, affectations sur ces postes en dehors des règles du mouvement… L’arbitraire prend le pas sur les garanties statutaires des personnels.

Pour la FNEC-FP-FO, l’injonction ministérielle de dédoublement des CP en REP et REP+ s’organisera au détriment des postes existants, des ouvertures de classe en maternelle et en élémentaire, des postes de titulaires-remplaçants, des postes spécialisés et de RASED.

LA FNEC-FP FO 02 refuse que le dédoublement des CP et CE1 en éducation prioritaire se fasse au détriment des autres élèves et des conditions de travail des enseignants.

Scolarisation des élèves en situation de handicap :

Quelques données :

1444 élèves dans le 1er degré dans l’Aisne.

59 ULIS écoles dans le département de l’Aisne.

4 UPE2A + 5 créations de modules linguistiques

Ouverture de 5 UE externalisées issues des IME, ITEP… dans les écoles. Cela se fait par conventionnement.

(Remarque du SNUDI-FO) : ce conventionnement s’élabore sans concertation avec les enseignants « de classes normales » qui accueillent ces enfants relevant de structures spécialisées.

Depuis des années il y a une augmentation des contrats AESH mais une baisse des CUI.

La FNEC-FP FO déplore cette année encore que les élèves scolarisés en ULIS ne soient pas comptabilisés dans les effectifs des écoles qui les accueillent comme c’est le cas dans le 2nd degré depuis maintenant plusieurs années. A l’heure de la politique d’inclusion systématique, que la Force Ouvrière dénonce, il est aujourd’hui inconcevable que ces élèves n’existent pas en termes d’effectifs alors qu’ils sont bien dans les classes en intégration !

La FNEC-FP FO s’interroge sur le rôle et la suite donnée aux UE (Unités d’enseignement) qui fleurissent dans les écoles du département. Les UE alourdissent la charge de travail des enseignants et des directeurs qui n’ont même pas de compensation en termes de décharge.

Calendrier scolaire :

La rectrice n’a pas souhaité changer le calendrier scolaire 2017/2018 comme c’est le cas dans d’autres académies. Les vacances de Printemps auront bien lieu du 21 avril au 7 mai 2018 comme prévu.

La FNEC-FP FO réaffirme ses exigences concernant le calendrier scolaire : maintien d’un calendrier national unique pour les écoles, les collèges et les lycées intégrant le rythme 7/2 ; pas de rentrée des enseignants avant le 1er septembre et sortie le 31 juin ; attribution du pont de l’ascension sans récupération ; Respect du Code l’éducation qui fixe la durée de l’année scolaire à 36 semaines. Sans oublier le retour à une semaine scolaire de 4 jours pour tous (lundi, mardi, jeudi, vendredi) pour toutes les écoles, dans toutes les communes.

Infos diverses :

- Dispositif « Devoirs faits » : 30% des collégiens sont engagés soit 6761 élèves et 2h minimum pour 3700 élèves

 Ce dispositif est assuré par : 537 enseignants, 144 assistants d’éducation, 44 services civiques, CPE, personnels ATSS, associations…

- Le numérique : Appel à projets phases 2 et 3 pour l’équipement individuel des élèves et de leurs enseignants.

27 collèges et 12 communes soit 20 écoles ont bénéficié d’équipements informatiques.


titre documents joints

Déclaration liminaire

5 décembre 2017
info document : PDF
162.7 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Site réalisé avec SPIP 3.2.0